Italie: Milan s’adjuge le choc contre Naples et la tête de la Serie A

La joie de l’attaquant français de l’AC Milan, Olivier Giroud, après avoir ouvert le score face à Naples, en clôture de la 28e journée de Serie A, le 6 mars 2022 au Stade Diego Armando Maradona
/ © 2022 AFP

Olivier Giroud a ouvert la voie à l’AC Milan, qui a pris les commandes du championnat italien en s’imposant à Naples 1-0 grâce à un but plein d’opportunisme du Français.

Les Rossoneri, seuls leaders, ont désormais un matelas de trois points d’avance sur les Napolitains repoussés sur la dernière marche du podium après ce dernier match de la 28e journée.

Mais les hommes de Stefano Pioli comptent seulement deux longueurs d’avance sur leurs voisins de l’Inter, qui comptent un match de moinsune rencontre à reprogrammer contre Bologne.

Dans un match fermé, pauvre en tirs, l’ouverture au stade Diego-Maradona est venue d’un coup franc lointain mal repoussé: une frappe peu inspirée du latéral droit milanais Davide Calabria s’est transformée en offrande pour Olivier Giroud qui l’a déviée en un pas dans les filets de David Ospina (49e).

Un but d’autant plus chanceux que le champion du monde français, avant son huitième but de la saison en Serie A, avait failli laisser sa place après la première période.

Zlatan Ibrahimovic s’est longuement échauffé toute la mi-temps pour se tenir prêt à remplacer l’attaquant des Bleus, victime d’une entaille au-dessus de la cheville gauche après une intervention tardive de Kalidou Koulibaly (25e).

Olivier Giroud a finalement laissé sa place à Ante Rebic (68e) en raison d’une entorse de l’autre cheville.

Et “Ibra”, touché ces dernières semaines à un tendon d’Achille a dû attendre les ultimes minutes (89e) pour faire ses premiers pas sur un terrain depuis le 23 janvier.

La fin a été plus animée mais les Milanais ont tenu le choc et lavé l’affront de la défaite à l’aller à San Siro (1-0).

Cette première défaite napolitaine depuis mi-décembre en Serie A met fin à une série de huit matches sans revers. Mais la bande de Lorenzo Insigne conserve quatre unités de plus que son premier poursuivant, la Juventus Turin, qui a poursuivi sa remontée dimanche.

Morata guide la Juve

La Juve a engrangé un 14e match consécutif sans défaite en championnat, en battant dimanche sans gloire la Spezia 1-0 à domicile.

Avec 53 points, les Turinois comptent désormais six points d’avance sur l’Atalanta Bergame et l’AS Rome, les deux premières équipes hors de la zone qualificative pour la prochaine Ligue des champions.

Quatre jours après sa victoire 1-0 en mode hold-up sur la pelouse de la Fiorentina

-l’ancienne équipe du nouvel attaquant turinois Dusan Vlahovic-

en demi-finale aller de Coupe d’Italie, la Vieille Dame a cette fois-ci pu compter sur un but d’Alvaro Morata. L’Espagnol a été impeccablement servi par Manuel Locatelli (1-0, 21e) pour son premier but depuis la mi-janvier, après un mauvais dégagement du gardien Ivan Provedel.

Malgré de bonnes occasions en seconde période, les hommes de l’entraîneur de La Spezia Thiago Motta n’ont jamais pu revenir au score face aux coéquipiers d’Adrien Rabiot

-deux coéquipiers au milieu de terrain du PSG il y a quelques années.