Italie: Milan et Giroud lancent bien leur année en matant la Roma

L’attaquant suédois de l’AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, et ses coéquipiers, célèbrent leur victoire à domicile, 3-1 face à l’AS Rome, lors de la 20e journée de Serie A, le 6 janvier 2022 au Stade San Siro
/ © 2022 AFP

L’AC Milan, malgré un effectif entamé par les cas de Covid-19 et les trois absents de la Coupe d’Afrique des nations, a parfaitement lancé son année en dominant l’AS Rome (3-1) jeudi à San Siro, grâce à un Olivier Giroud décisif.

Les Rossoneri (2e) reviennent provisoirement à un point du leader, l’Inter Milan, dont le match prévu à Bologne pour le compte de la 20e journée n’a pas eu lieu en raison de cas groupés de Covid dans l’effectif bolonais.

Zlatan Ibrahimovic remplaçant, Giroud s’est chargé de lancer Milan en ouvrant la marque sur penalty (8e), consécutif à un geste coupable du bras de Tammy Abraham, puis en étant à l’origine du second signé Junior Messias (17e).

La Roma, punie de son début de match au ralenti, a ensuite bien réagi mais elle est tombée sur un grand Mike Maignan sur sa ligne: le gardien N.2 des Bleus a multiplié les parades, ne s’inclinant que sur une déviation astucieuse d’Abraham (40e).

Les Giallorossi, dont l’effectif était pourtant moins amoindri que les Rossoneri (cinq positifs), ont flanché après la pause, réduits à dix après l’exclusion de Rick Karsdorp (74e) et même à neuf après un rouge pour Gianluca Mancini (90+3e).

D’abord sauvés deux fois par la barre, les Romains ont logiquement fini par craquer sur une percée plein axe de Rafael Leao, servi par Ibrahimovic (82e).

Le géant suédois, entré à la place de Giroud, a lui manqué l’occasion de participer à la fête, en ratant un penalty dans le temps additionnel.

La Roma (7e) reste à six points du Top 4 et accueillera la Juventus dimanche sans les deux suspendus du jour: l’année aurait pu mieux commencer pour José Mourinho.