Italie: l’Inter “voit” le scudetto, la Juve et Naples assurent

La joie du défenseur de l’Inter Milan, Matteo Darmian (g), félicité par ses coéquipiers, après avoir ouvert le score à domicile contre Cagliari, lors de leur match de Série A, le 11 avril 2021 au stade San Siro
/ © 2021 AFP

La “ligne d’arrivée” est en vue: l’Inter Milan a décroché dimanche contre Cagliari (1-0) sa onzième victoire consécutive pour préserver son avance confortable sur ses poursuivants, également tous vainqueurs comme la Juventus et Naples.

Dans cette 30e journée de Serie A sans choc entre les rivaux directs dans la bataille pour la Ligue des champions, les candidats au Top 4 ont, comme Milan (2e) à Parme (3-1) samedi, fait respecter la hiérarchie: la Juve contre le Genoa (3-1), Naples à Gênes face à la Sampdoria (2-0) et la Lazio victorieuse sur le fil à Vérone de l’Hellas (1-0).

En soirée, l’Atalanta se déplace chez la Fiorentina pour défendra sa 4e place provisoirement prise par le Napoli.

L’Inter à plein régime

L’Inter Milan a longtemps buté sur le relégable Cagliari avant de trouver la faille à l’entrée du dernier quart d’heure après l’entrée en jeu décisive d’Achraf Hakimi: l’international marocain a mis le turbo à droite après un relais avec Romelu Lukaku pour offrir le but de la victoire à Matteo Darmian (77e).

Onzième victoire consécutive en Serie Alors des onze matches de la phase retouret sixième de suite avec un seul but d’écart pour cette machine compacte et pragmatique dessinée par Antonio Conte.

“On garde le pied sur l’accélérateur, nous ne sommes pas une équipe qui peut faire des calculs”, a estimé l’entraîneur, dont l’équipe conserve ses onze points d’avance sur son dauphin, Milan.

Le premier scudetto depuis 2010 semble toujours plus près: “On commence à voir la ligne d’arrivée, mais elle n’est pas encore atteinte”, a souligné Conte, qui reconnaît toutefois que son Inter ne “peut plus se cacher derrière son petit doigt”.

Carton plein pour la C1

Derrière l’Inter, six équipes se disputent les trois autres billets qualificatifs pour la C1.

La Juventus (3e) a assuré contre le Genoa, non sans frayeurs, avant son choc contre l’Atalanta le week-end prochain à Bergame.

Dejan Kulusevski (4e) et Alvaro Morata (22e) ont parfaitement lancé l’après-midi, mais les Turinois ont quand même eu besoin d’un troisième but de Weston McKennie (70e) en seconde période pour sceller une victoire que les Génois ont tenté de contester en début de seconde période, en réduisant la marque par Gianluca Scamacca (49e).

Ronaldo, muet et frustré par les contres mal négociés par les Turinois en fin de match, est apparu agacé au coup de sifflet final: “Il était énervé parce qu’il n’a pas marqué, ce sont des choses normales”, a dédramatisé Andrea Pirlo, retenant la bonne première mi-temps des Bianconeri.

Victoire également logique pour Naples, qui a ouvert la marque en première période par Fabian Ruiz au terme d’un joli mouvement collectif puis fait le break sur un déboulé de Victor Osimhen (87e).

Les Napolitains ont toutefois eux aussi tremblé un peu, avec notamment une égalisation de la Sampdoria sur une tête de Morten Thorsby finalement refusée après intervention de la VAR pour une faute du Norvégien (75e).

Un choc attend aussi le Napoli le week-end prochain avec la réception du leader nerazzurro.

Cap sur la Serie B

Dans le bas du classement, le Torino17e et premier non relégablea frappé un joli coup en s’imposant samedi à Udine (0-1). Le “Toro”, avec 5 pts d’avance et un match de moins, prend un peu de marge sur la zone de relégation où sont plus que jamais englués Cagliari (18e), Parme (19e) et Crotone (20e), tous trois battus.

Mais “si on refait ce qu’on a fait aujourd’hui (contre l’Inter, ndlr), nous avons nos chances”, veut croire le coach sarde Leonardo Semplici, avant le duel contre Parme le week-end prochain.