Italie: l’Inter et le haut du tableau à la peine

La déception des joueurs de l’Inter Milan après leur défaite à domicile devant Sassuolo, le 20 février 2022 à San Siro
Par Julie DEMARCY / © 2022 AFP

Week-end à oublier pour les ténors de Serie A: après les matches nuls de la Juventus et l’AC Milan, l’Inter et l’Atalanta ont été battues dimanche lors de le 26e journée, qui pourrait profiter à Naples en déplacement à Cagliari lundi.

En cas de succès en Sardaigne, les Napolitains, actuellement troisièmes à trois points du Milan, pourraient devenir leaders.

Après le faux pas de l’AC Milan samedi chez la Salernitana (2-2), la tête tendait les bras à l’Inter. Mais l’équipe de Simone Inzaghi est passée à côté de son match à domicile face à Sassuolo (2-0), équipe du milieu de tableau.

Les Nerazzurri sont distancés de deux points par leurs rivaux rossoneri, avec toutefois un match en retard à disputer contre Bologne.

Accrochée le week-end dernier à Naples (1-1), battue mercredi à domicile par Liverpool (2-0) en huitième aller de la Ligue des champions, l’Inter finit donc la semaine sans victoire.

A San Siro, les joueurs de Simone Inzaghi ont été cueillis à froid par une équipe de Sassuolo très entreprenante.

Auteurs d’une très belle première période, les visiteurs ont été récompensés par une frappe victorieuse à ras de terre de Giacomo Raspadori (8e), puis un but de la tête de Gianluca Scamacca (26e).

Consigli infranchissable

Sassuolo a failli ajouter un troisième but quand Maxime Lopez et Hamed Traoré, déjà à l’origine du deuxième but, ont mis Domenico Berardi dans sa position préférentielle, mais l’Italien a vu sa frappe enroulée s’écraser sur la transversale (38e).

L’équipe de la région de Modène, qui avait déjà surpris l’AC Milan à San Siro en novembre (3-1) a réussi à préserver son avance grâce à plusieurs parades exceptionnelles de son gardien Andrea Consigli, impérial notamment face à Edin Dzeko (58e, 63e, 69e).

L’autre attaquant vedette de l’Inter, Lautaro Martinez, qui n’a plus marqué en Serie A depuis mi-décembre, a raté l’immanquable, seul devant le but (72e).

Stefan De Vrij a finalement réduit le score de la tête dans le temps additionnel, mais son but a été annulé après recours à la vidéo, pour une main de Federico Dimarco au début de l’action.

Grâce à ce succès face au champion d’Italie sortant, Sassuolo se hisse à la 11e place.

Avant l’Inter, cette 26e journée n’a pas souri à d’autres équipes du haut de tableau.

En ouverture vendredi, la Juventus (4e) a été accrochée dans le derby par le Torino (1-1).

Samedi, l’AC Milan n’a ramené qu’un point de son déplacement chez la lanterne rouge, la Salernitana (2-2), combative à l’image de Franck Ribéry.

Dimanche après-midi, l’Atalanta Bergame (5e) a chuté chez la Fiorentina (7e). La “Dea” s’est inclinée 1-0 face à la “Viola” sur un but de Krzysztof Piatek (56e).

L’équipe de Gian Piero Gasperini, exclu durant la rencontre pour s’être emporté contre l’arbitrage, enchaîne une cinquième rencontre sans victoire.

L’Atalanta pourrait même voir la Lazio lui passer devant. L’équipe de Maurizio Sarri, sixième à deux points des Bergamasques, se déplace en soirée chez l’Udinese.