Peinture de l’artiste Simone Fugazzotto reprĂ©sentant trois singes dans une campagne contre le racisme initiĂ©e par la Ligue italienne
/ © 2019 AFP

L’artiste Simone Fugazzotto, qui a illustrĂ© une campagne anti-raciste de la Serie A par trois peintures de singes qui font scandale en Italie, s’est excusĂ© jeudi mais a dĂ©fendu l’intention de son oeuvre.

“En tant qu’artiste, je ne suis obligĂ© Ă  rien, mais je me joins bien sĂ»r aux excuses de la Ligue Ă  ceux que j’ai offensĂ©s”, a dit l’artiste, dont de nombreuses Ĺ“uvres reprĂ©sentent des singes, dans une interview au quotidien La Repubblica.

Son mea culpa fait suite Ă  celui, mardi, de l’administrateur dĂ©lĂ©guĂ© de la Ligue, Luigi De Servio.

Fugazzotto a expliquĂ© que son intention, en reprĂ©sentant les humains comme des singes, Ă©tait de faire de cette oeuvre un “outil de dĂ©fense”, alors que les stades italiens sont le théâtre d’incidents racistes rĂ©currents, notamment des cris de singes adressĂ©s Ă  des joueurs noirs.

L’artiste a expliquĂ© avoir dĂ©jĂ  vu de tels comportements, en tant que supporter, dans les stades de football, ainsi que de jets de bananes en direction de joueurs noirs.

“J’ai dĂ©cidĂ© de faire de chacun un singe. Un singe caucasien, un singe asiatique, un singe africain”, s’est-il expliquĂ©, ajoutant qu’il avait initialement souhaitĂ© que ses tableaux soient accompagnĂ©s de l’inscription “Nous sommes tous des singes”.

Le lancement de la campagne de la Ligue, lundi, avait Ă©tĂ© suivi de rĂ©actions indignĂ©es, aussi bien de clubs du championnat italien que de l’association Fare, qui lutte contre les discriminations et avait parlĂ© de “mauvaise blague”.

Le milieu de terrain Ă©cossais Liam Henderson, qui Ă©volue Ă  VĂ©rone, a trouvĂ© cette campagne “stupide et inappropriĂ©e”.

Le joueur, arrivĂ© en Serie A l’an dernier a Ă©tĂ© confrontĂ© directement au racisme quand es supporters de son Ă©quipe ont adressĂ© des cris de singe Ă  l’attaquant de Brescia Mario Balotelli.

“Je n’avais jamais rien vu de tel”, a racontĂ© l’ancien joueur du Celtic, âgĂ© de 23 ans, Ă  propos des insultes adressĂ©es Ă  Mario Balotelli. Mais il est toutefois restĂ© perplexe devant la campagne de Simoe Fugazzotto. “C’est stupide et inappropriĂ© je pense”, a-t-il dĂ©clarĂ©. “Mais vous ne pouvez pas accuser que l’Italie, ça arrive partout. C’est une petite minoritĂ©. Les gens qui lancent des cris ou des insultes racistes sont stupides, ils ne sont pas Ă©duquĂ©s”.

“C’est important d’Ă©duquer ces gens parce que c’est inacceptable, c’est triste de voir ça en 2019”, a conclu Henderson.