L’attaquant de Brescia Mario Balotelli (g) devant l’attaquant Ă©quatorien de la Lazio Rome Felipe Caicedo, le 5 janvier 2020 Ă  Brescia
/ © 2020 AFP

Neuf victoires d’affilĂ©e! IrrĂ©sistible depuis plus de deux mois, la Lazio Rome s’est imposĂ©e in extremis dimanche Ă  Brescia (2-1) en ouverture de la 18e journĂ©e de Serie A pour prolonger sa sĂ©rie et confirmer son statut de troisième force du championnat.

Car avec cette victoire, les Romains reviennent Ă  trois longueurs de l’Inter Milan et de la Juventus, qui doivent encore jouer ce week-end, respectivement Ă  Naples et contre Cagliari.

L’Ă©cart pourrait donc se creuser Ă  nouveau, mais la Lazio aura un match Ă  rĂ©cupĂ©rer dĂ©but fĂ©vrier face Ă  l’Hellas VĂ©rone et peut donc continuer Ă  croire au titre.

Dimanche, les hommes de Simone Inzaghi ont dĂ» ĂŞtre patients pour faire chuter le promu Brescia (18e), auteur d’un excellent match dans le sillage de Balotelli et Tonali, ses deux plus grands talents.

C’est Balotelli qui a ouvert le score dès la 18e minute de jeu en surprenant Luiz Felipe avant de tromper Strakosha.

Mais juste avant la pause, Immobile a Ă©galisĂ© sur un penalty obtenu par Caicedo et qui a Ă©galement entraĂ®nĂ© l’expulsion du dĂ©fenseur central Cistana.

A 11 contre 10 toute la deuxième pĂ©riode, les Romains ont bien sĂ»r dominĂ© mais Brescia a remarquablement rĂ©sistĂ©. Jusqu’au temps additionnel, quand Immobile a inscrit son deuxième but du jour après une action Milinkovic-Caicedo.

Avec ce doublĂ©, l’avant-centre romain en est dĂ©sormais Ă  19 buts en 17 matches.

Dans les autres matches Ă  jouer dimanche, on surveillera le rĂ©sultat de l’AS Rome (4e), qui a besoin d’une victoire face au Torino (10e) pour suivre le rythme de la Lazio.