Italie: la Juventus trahie par son gardien pour ses débuts contre l’Udinese (2-2)

La joie du milieu de terrain argentin d’Udinese, Roberto Peyrera, après avoir marqué sur pénalty face à la Juventus Turin, lors du match de Serie A, le 22 août 2021 à Udine
/ © 2021 AFP

La Juventus Turin a été accrochée dimanche sur le terrain de l’Udinese (2-2) pour ses débuts en Serie A, trahie par deux erreurs de son gardien Wojciech Szczesny en seconde période alors que les Bianconeri menaient 2-0 à la pause.

Cristiano Ronaldo, remplaçant surprise au coup d’envoi entré à l’heure de jeu, pensait avoir sauvé les Turinois dans le temps additionnel mais le but de la star portugaise a été annulé par la VAR pour un hors-jeu très limite.

Ce nul inattendu a des allures de faux-départ pour Massimiliano Allegri, revenu sur le banc pour ramener la “Vieille dame” au sommet deux ans après la fin de sa première aventure turinoise, conclue par cinq titres de champion en autant de saisons.

Sans Cristiano Ronaldo, laissé sur le banc en raison d’une forme pas encore optimale, la Juve avait pourtant parfaitement lancé sa saison grâce à Paolo Dybala (3e) et Juan Cuadrado (23e).

Mais Udinese s’est remis à y croire en obtenant un penalty, sur un ballon relâché par Szczesny, qui lui permettait de réduire la marque par Roberto Pereyra (51e).

Et après avoir été sauvé deux fois par leurs poteaux sur des tentatives d’Alavaro Morata (54e) et Rodrigo Bentacur (66), les joueurs de Luca Gotti ont arraché l’égalisation en profitant d’une relance ratée du gardien turinois, dont profitait Gerard Deulofeu (83e).

Un sacré coup de massue pour les Turinois, qui en auront un autre dans le temps additionnel quand le but de Ronaldo sera refusé.