Italie: la Juventus renverse l’Atalanta dans le dernier quart d’heure

Les attaquants argentins de la Juventus Turin Gonzalo Higuain (g) et Paulo Dybala buteurs sur le terrain de l’Atalanta, le 23 novembre 2019 à Bergame
/ © 2019 AFP

Encore une fois assez décevante, la Juventus a renversé la vapeur en fin de match pour s’imposer 3-1 sur le terrain de l’Atalanta Bergame samedi en ouverture de la 13e journée de Serie A, qui a aussi vu l’AC Milan et Naples s’enfoncer dans la médiocrité.

Les Turinois ont été secoués et dominés dans un match très rythmé, mais ils s’en sont sortis et conservent leur place de leader et leur invincibilité cette saison, à trois jours de la réception de l’Atlético Madrid en Ligue des Champions.

“Ca a été une superbe démonstration de maturité. On prend trois points fondamentaux pour le scudetto”, a salué Gonzalo Higuain.

L’Argentin a de quoi être satisfait car à un quart d’heure de la fin, la Juventus était encore menée 1-0 après le but de Robin Gosens sur un beau centre de Musa Barrow (55e).

En l’absence de Cristiano Ronaldo, pas à 100%, le duo argentin Dybala-Higuain a sauvé le club bianconero et fait exploser l’Atalanta, qui méritait mieux et a contesté plusieurs décisions arbitrales.

Le but du 1-1 a d’abord été marqué par Higuain, sur un tir dévié à la 74e minute. L’ancien Napolitain a ensuite inscrit un doublé sur un centre parfait de Cuadrado, qui aurait pu être sanctionné pour une main en tout début d’action (2-1, 82e).

En fin de match, Paulo Dybala a donné plus d’ampleur au succès turinois en concluant un contre, après une passe décisive de Higuain, auteur d’un excellent match (90e+2).

Avant que les Argentins n’entrent en scène, la Juventus avait beaucoup souffert et ses meilleurs joueurs avaient été le défenseur central Matthijs De Ligt et le gardien Wojciech Szczesny, auteur de plusieurs arrêts importants.

Triste Napoli

Le Polonais a par ailleurs été sauvé par sa barre en début de match sur le penalty de Barrow, sifflé après une main de Sami Khedira dans la surface (19e).

Avec cette victoire, la Juventus prend quatre points d’avance sur l’Inter Milan (2e), qui ira jouer dans la soirée sur la pelouse du Torino (11e). L’Atalanta de son côté reste 6e.

L’autre match programmé samedi après-midi mettait aux prises deux équipes malades, l’AC Milan et Naples, qui ont confirmé au bout d’un très faible match nul 1-1 que la guérison était encore loin.

La situation est probablement plus inquiétante pour le Napoli de Carlo Ancelotti, qui a proposé une prestation proche du néant alors qu’il lui faudra aller mercredi affronter le champion d’Europe Liverpool.

Les Napolitains ont pourtant réussi à ouvrir la marque par Lozano, buteur de la tête après un tir d’Insigne repoussé par la transversale (24e).

Mais Milan a répliqué rapidement grâce à une frappe superbe de Bonaventura (29e), dont le retour à un bon niveau après près d’un an d’absence sur blessure est une excellente nouvelle pour les rossoneri.

Ensuite, il n’y a presque plus rien eu. Naples reste 7e et pourrait se retrouver dimanche à sept points du Top 4 et de la Ligue des Champions. Milan de son côté est 13e.