Italie: la Juventus assure l’essentiel contre la lanterne rouge

La Juventus, portée par Paulo Dybala buteur, est allée s’imposer sur le terrain de la Salernitana, le 30 novembre 2021
/ © 2021 AFP

La Juventus, en retard au classement (7e) et visée par une enquête judiciaire pour des transferts douteux, a évité d’aggraver sa situation en assurant l’essentiel contre la lanterne rouge la Salernitana (2-0), mardi lors de la 15e journée de Serie A.

Paulo Dybala a montré la voie d’une belle frappe du gauche (21e) et Alvaro Morata a mis les Bianconeri à l’abri d’une astucieuse déviation (70e), quatre minutes après son entrée à la place de Moise Kean.

Le second but de l’Espagnol a chassé les doutes apparus en seconde période, en raison d’une domination stérile et d’une grosse frayeur, sur un tir du latéral de la Salernitana Luca Ranieri sur le poteau turinois (58e).

Cette victoire sans paillettes, ponctuée d’un penalty manqué par Dybala dans le temps additionnel, suffit au bonheur de la Juve, qui recolle à la Fiorentina (6e) à un point de la Roma (5e). Elle permet aux joueurs de Massimiliano Allegri de repartir du bon pied après la gifle contre Chelsea (défaite 4-0) en Ligue des champions et le revers à domicile contre l’Atalanta (1-0) samedi en championnat.

Elle permet surtout à la “Vieille dame” d’éviter d’ajouter une crise sportive à la forte tension née de l’ouverture d’une enquête sur des transferts récents qui auraient pu donner lieu à la publication de faux montants dans les bilans du club.

En fin de semaine dernière, la police a perquisitionné ses bureaux et plusieurs dirigeants sont dans le collimateur de la justice, dont le président Andrea Agnelli.

Vlahovic, intérêt croissant

“En ce moment plus que jamais, il faut le sens des responsabilités. La Juventus nous a donné tellement, il y a des moments dans la vie où il faut rendre”, a commenté le capitaine Giorgio Chiellini, sur DAZN.

La Salernitana, qui était encore privée de Franck Ribéry, toujours gêné par un genou, reste bonne dernière.

Si la Juve peine encore, l’Atalanta a déroulé contre Venise (4-0) grâce à un triplé de Mario Pasalic. Le leader Naples, que la “Dea” ira défier samedi, n’est plus qu’à quatre points (mais avec un match à Sassuolo mercredi).

“Naples joue à coup sûr pour le scudetto, mais nous n’avons pas encore acquis cette dimension”, a toutefois assuré l’entraîneur Gian Piero Gasperini, qui a prolongé son contrat jusqu’en 2024.

A la Fiorentina, l’attention se cristallise sur le Serbe Dusan Vlahovic, toujours davantage meilleur cannonier de Serie A après son 12e but contre la Sampdoria (3-1), devant Ciro Immobile (10).

L’intérêt que suscite le jeune Serbe (21 ans), en Italie comme ailleurs en Europe, va encore grandir encore après cette tête smashée (32e) qui a mis la Viola en tête dans un match où la “Samp” avait ouvert le score.

La Roma est attendue mercredi à Bologne (9e) pour tenter de reprendre de la marge sur la Juve et la Fiorentina. Avec un effectif amoindri par le Covid: après les cas de Bryan Cristante et Gonzalo Villar, le jeune espoir ghanéen Felix Afena-Gyan a aussi été testé positif.