Italie : La Juve tombe encore, l’Atalanta et la Lazio dos à dos

La joie de l’attaquant argentin de l’Hellas Verone Giovanni Simeone, à côté de son compatriote de la Juventus Turin Paulo Dybala, après avoir ouvert le score à domicile lors de la 11e journée de Serie A, le 30 octobre 2021
/ © 2021 AFP

La Juve ne répond plus. Battus 2-1 à Vérone samedi lors de la 11e journée de Serie A, les Turinois ont connu une semaine noire marquée par deux défaites en championnat.

Plus tôt dans la journée, l’Atalanta a décroché le nul contre la Lazio (2-2).

Au classement, la Juventus déjà tombée mercredi contre Sassuolo (2-1), est dépassée par l’Hellas Vérone, qui compte autant de points (15) mais une différence de buts favorable. Elle plonge surtout dans le doute avant de recevoir le Zenith Saint Pétersbourg en Ligue des champions mardi.

Le match nul (2-2) entre l’Atalanta et la Lazio ne fait de son côté pas les affaires des deux formations qui auraient pu se raprocher du podium en cas de victoire. Il pourrait être favorable au troisième l’Inter Milan qui peut prendre le large dimanche en cas de victoire sur Udinese.

A 20h45 samedi , le Torino, 13e, accueille la Sampdoria Gênes. Dimanche, le leader Naples et son dauphin l’AC Milan, respectivement sur les pelouses de la Salernitana et l’AS Rome, tenteront de continuer la course en tête.

Et le bourreau des Bianconeri s’appelle Giovanni Simeone. L’attaquant argentin, symbole de l’efficacité veronaise en première période, s’est offert un doublé en trois minutes.

A la 11e, le fils de Diego Simeone a profité d’une frappe de Barak reppousée par Szczesny pour ouvrir la marque. Cela juste avant de faire le break sur une superbe frappe enroulée en dehors de sa surface, et alors qu’il n’était absolument pas menacé par la défense adverse.

-De Roon sauve l’Atalanta

Sans être flamboyant, les Turinois auraient pu revenir plus tôt dans la rencontre, mais Paulo Dybala a manqué de réussite, à l’image de cette frappe repoussée par la barre juste avant la pause.

Entré à l’heure de jeu, l’Américain Weston McKennie a redonné espoir aux siens d’une frappe puissante (80e). Mais les derniers assauts de la Juve n’ont rien donné.

Il a peut-être manqué un Marten de Roon à cette équipe turinoise. En tout cas l’attaquant néerlandais a permis à l’Atalanta d’arracher le nul 2-2 contre la Lazio Rome (94e) en ouverture de la 11e journée.

D’une belle reprise du gauche, il a offert un point mérité aux Bergamasques, alors que la Lazio pensait avoir fait le plus dur. Pedro a ouvert la marque (18e) en reprenant une frappe de Ciro Immobile repoussée par le gardien, avant que l’international Italien ne redonne l’avantage aux siens à un quart d’heure du terme (44e).

Ce résultat n’arrange personne au classement. Mais il permet à l’Atalanta de se rassurer avant d’accueillir Manchester United mardi en Ligue des champions. La Lazio, qui n’a plus gagné à l’extérieur depuis la 1ère journée de championnat, se déplace sur la pelouse de l’Olympique de Marseille en Europa Ligue jeudi.