Italie: Italiano nouvel entraîneur de la Fiorentina

L’Italien Vincenzo Italiano, alors entraîneur de la Spezia, lors d’un match de Serie A à domicile contre l’Inter Milan, le 21 avril 2021
/ © 2021 AFP

L’ancien coach de la Spezia Vincenzo Italiano a été nommé mercredi entraîneur de la Fiorentina, deux semaines après le psychodrame Gennaro Gattuso, annoncé avant d’être écarté sans même avoir pris ses fonctions.

“Vincenzo Italiano sera le nouvel entraîneur de l’équipe première”, a souligné le club toscan sur son site.

Italiano signe un contrat de deux ans, avec une option pour une année supplémentaire, a précisé la Viola dans un communiqué, publié peu après un message explicite sur les réseaux sociaux: un disque violet diffusant la chanson “L’Italiano” de Toto Cutugno.

La Fiorentina avait annoncé le 17 juin son divorce surprise avec Gennaro Gattuso, moins de trois semaines après la nomination sur le banc de l’ex-entraîneur de Naples. Selon la presse italienne, de grosses tensions étaient apparues au sujet de la stratégie à mettre en œuvre et les moyens à consacrer au recrutement de nouveaux joueurs.

Italiano, 43 ans, s’est fait connaître ces deux dernières saisons sur le banc de La Spezia, à qui il a offert à l’été 2020 sa toute première promotion en Serie A. La saison dernière, il a décroché le maintien avec une 15e place.

Sa mission va être de ramener la Fiorentina dans le haut du tableau après une saison compliquée (13e).

Il succède à Giuseppe Iachini, qui avait été rappelé en mars après la démission surprise de Cesare Prandelli au moment où la Fiorentina était 14e de Série A. Iachini lui-même avait laissé la place à Prandelli seulement quelques mois avant, en novembre 2020, dans un drôle de jeu de chaises musicales.

Dans un communiqué publié en soirée, La Spezia a critiqué le départ de son entraîneur, qui était encore sous contrat et aurait lui-même réglé sa clause de départ pour s’engager avec la Fiorentina.

“Ces derniers jours, nous avons dû faire face à une situation impensable et irrespectueuse pour le club, la ville et tous les supporters”, a écrit le président ligurien Philip Raymond Platek Jr.

“Cette situation aurait pu être résolue plus rapidement, mais nous étions déterminés à rester fidèles à nos principes (…), nous avons donc attendu de trouver le bon accord avant de conclure l’affaire”, a-t-il ajouté, précisant que le club s’était “immédiatement mis au travail pour trouver un nouvel entraîneur”.