“Heureuse et fière” d’affronter les Bleus, la Bolivie va “tout donner”

Le sélectionneur de la Bolivie Eduardo Villegas en conférence de presse à Nantes le 1er juin 2019 veille du match amical face à la France
/ © 2019 AFP

“Heureux, fiers et reconnaissants” d’affronter les champions du monde français, les Boliviens vont “tout donner” dimanche (21H00) lors du match amical à Nantes, ont promis samedi à l’unisson le sélectionneur Eduardo Villegas et son défenseur Marvin Bejarano.

“A un peu plus de 24 heures du match, on est vraiment heureux, fiers et reconnaissants” d’affronter “une sélection extrêmement forte”, s’est réjouit face à la presse Villegas, récemment nommé à la tête de la 63e nation au classement Fifa.

Le sélectionneur a dit à ses joueurs “qu’au-delà de ce statut de favori, on peut équilibrer les choses sur le terrain” à condition de faire preuve de “discipline tactique” et d’opposer aux Bleus “une résistance très forte”.

Redoute-t-il de subir la foudre des champions du monde? “De la peur, ce n’est pas le mot que j’utiliserai, mais de l’inquiétude oui”, a-t-il répondu, tout en insistant sur le fait que toutes les équipes peuvent montrer “une certaine vulnérabilité” à un moment du match.

“C’est le champion du monde en titre, ce sont les favoris mais, avec tout le travail qu’on a accompli et toute l’envie des joueurs (…), on peut essayer de les contrecarrer” , a de son côté affirmé Marvin Bejarano, promettant que son équipe allait “tout donner” sur le terrain.

“C’est un match extrêmement motivant pour nous tous, pas seulement pour nous qui allons jouer mais aussi pour les fans en Bolivie”, a dit le défenseur de The Strongest, un club de La Paz.