Gouiri (Lyon) transféré à Nice

L’attaquant de Lyon, Amine Gouiri (d), lors du match de Coupe de la Ligue à domicile contre Toulouse, le 18 décembre 2019
/ © 2020 AFP

L’attaquant international espoirs de Lyon Amine Gouiri a été transféré à Nice pour une somme de 7 millions d’euros, a annoncé mercredi l’Olympique lyonnais.

La transaction est accompagnée d’un intéressement de 15% sur la plus-value d’un éventuel futur transfert.

Gouiri, originaire de Bourgoin-Jallieu (Isère), est âgé de 20 ans et jouait à l’OL depuis l’âge de 13 ans.

Il a disputé quinze matches professionnels avec Lyon entre 2017 et 2020, mais son parcours a été perturbé par une grave blessure à un genou dont il a été opéré en août 2018.

Il s’agit de la cinquième recrue niçoise, après le Brésilien Robson Bambu, l’ex-Rémois Hassane Kamara et l’Autrichien du Bayern Munich Flavius Daniliuc, tous trois défenseurs, et le milieu de terrain Morgan Schneiderlin, en provenance d’Everton.

Au cours d’un point-presse à Evian (Haute-Savoie), où l’OL est en stage jusqu’à samedi, l’entraîneur Rudi Garcia avait confié ne pas avoir de “regrets” s’agissant d’Amine Gouiri “car malheureusement le contexte fait que, lorsque l’on a l’un des meilleurs buteurs de Ligue 1 comme Moussa Dembélé et qu’il y a beaucoup de concurrence à son poste, c’est difficile” pour un joueur de trouver sa place.

“Memphis Depay peut aussi jouer N.9. Martin Terrier aussi, Bertrand Traoré réclame aussi de jouer également dans l’axe, Karl Toko Ekambi est arrivé et nous avons pris Tino Kadewere”, avait ajouté Garcia.

“Il faut être aussi lucide. Cela ne sert à rien de garder un joueur qui a du potentiel et de la prospective. Ce qui a freiné Amine, c’est sa blessure (à l’été 2018). C’est comme cela que je le pense même si je n’étais pas là lorsqu’il s’est blessé. Mais depuis mon arrivée, Amine a beaucoup progressé et revenait au niveau qui était le sien avant sa blessure”, avait poursuivi l’entraîneur lyonnais.

“J’espère que cela se passera bien pour lui. Cela ne sert à rien de garder des joueurs pour ne pas les faire jouer et il mérite d’aller à un endroit où il aura la possibilité de jouer. Chez nous, c’était plus compliqué”, avait-il admis.

Le coach lyonnais avait en revanche dit son intention de conserver Martin Terrier, lui aussi attaquant, courtisé par Rennes. “Je veux le garder. Il est un joueur important de l’effectif. Nous avons beaucoup de concurrence devant, cela veut dire beaucoup de joueurs”, avait-il détaillé.