L’ancien joueur du Real Madrid, Xabi Alonso (c), Ă  son arrivĂ©e au tribunal, Ă  Madrid, le 22 janvier 2019
/ © 2019 AFP

Le parquet a rĂ©duit Ă  2 ans et demi de prison la peine requise contre l’ancien joueur du Real Madrid Xabi Alonso, dont le procès Ă  Madrid pour fraude fiscale s’est achevĂ© jeudi, a-t-on appris auprès du tribunal.

Les procureurs, qui rĂ©clamaient auparavant 5 ans de prison, ont pris cette dĂ©cision après le versement par l’ancien milieu international de 37 ans de trois millions d’euros, a indiquĂ© un porte-parole du tribunal.

Xabi Alonso Ă©tait jugĂ© depuis mercredi pour une fraude fiscale prĂ©sumĂ©e de deux millions d’euros, entre 2010 et 2012.

La sentence du juge est attendue dans les prochaines semaines, a indiqué le porte-parole.

Le parquet estime que l’ancien joueur de la Real Sociedad, de Liverpool, du Real Madrid et du Bayern de Munich, a utilisĂ© une sociĂ©tĂ© basĂ©e sur l’Ă®le portugaise de Madère pour Ă©viter de dĂ©clarer au fisc espagnol des revenus tirĂ©s de ses droits Ă  l’image.

Il a Ă©galement abaissĂ© Ă  deux ans et demi contre cinq ans les peines requises contre le conseiller fiscal d’Alonso, Ivan Zaldua, et l’administrateur de la sociĂ©tĂ© portugaise Ignasi Maestre.

Le tribunal de Madrid, oĂą avait Ă©tĂ© menĂ©e l’instruction, avait d’abord classĂ© l’affaire, en considĂ©rant qu’il s’agissait seulement d’un cas d'”optimisation fiscale”, mais le parquet et le Fisc avaient contestĂ© ce classement et le dossier avait Ă©tĂ© rouvert.

Ces dernières années, le fisc espagnol a ciblé de nombreux footballeurs vedettes, dont les superstars Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, tous deux condamnés à payer de grosses amendes pour fraude fiscale.