Foot: Overmars quitte l’Ajax après l’envoi de “messages déplacés” à des femmes

Le directeur sportif de l’Ajax Amsterdam Marc Overmars, lors du match de l’Eredivisie contre Emmen, le 2 mai 2021 à la Johan Cruyff Arena
Par Jan HENNOP / © 2022 AFP

L’ex-footballeur star des Pays-Bas Marc Overmars a démissionné de son poste de directeur sportif de l’Ajax Amsterdam pour avoir envoyé des “messages déplacés” à certaines collègues, a déclaré le club, alors que la fédération néerlandaise a appelé les victimes à témoigner.

L’annonce du plus grand club néerlandais a suscité une vive émotion aux Pays-Bas, secoués il y a quelques semaines par des allégations d’abus sexuels ayant éclaboussé la populaire émission télévisée The Voice of Holland.

“Nous sommes choqués par les informations sur l’Ajax et adressons tout notre soutien aux victimes”, a réagi dans un communiqué la Fédération royale néerlandaise de football (KNVB).

“Nous sommes conscients du fait que, malheureusement, les relations de pouvoir peuvent également jouer un rôle sur les lieux de travail dans le milieu du sport”, a ajouté la KNVB, appelant les victimes à signaler les comportements inappropriés.

Marc Overmars, qui a présenté ses excuses, a reconnu avoir “dépassé les bornes”, selon un communiqué du club publié dimanche soir, qui évoque des “messages déplacés” adressés à “plusieurs femmes” sur une “période de temps étendue”.

“J’ai honte. La semaine dernière, j’ai été confronté à des rapports sur mon comportement et comment cela a été vécu par d’autres”, a déclaré Overmars, cité dans le communiqué.

Nommé directeur sportif de l’Ajax en 2012, Overmars avait remporté la Ligue des champions avec le club en 1995, avant de jouer pour Arsenal et au FC Barcelone.

Le départ de celui qui a beaucoup contribué comme dirigeant aux récents succès de l’Ajax va laisser un grand vide au sein du club, ont estimé plusieurs commentateurs.

“Situation dramatique”

“Ce comportement est inacceptable. Je le vois maintenant aussi. Mais c’est trop tard. Je ne vois pas d’autre choix que de quitter l’Ajax”, a poursuivi Overmars. “Cela a également un impact majeur sur ma situation privée. C’est pourquoi je demande à tout le monde de nous laisser, moi et ma famille, tranquilles”.

Reconnaissant que l’ex-international avait été “probablement le meilleur directeur du football que l’Ajax ait jamais eu” mais que “continuer n’était pas une option”, le président du conseil d’administration du club Leen Meijaard a de son côté regretté “une situation dramatique” et “dévastatrice pour les femmes qui ont dû faire face à ce comportement”.

“En raison de mon rôle, je sens qu’il est de ma responsabilité d’aider nos collègues”, a pour sa part réagi le directeur général de l’Ajax Edwin van der Sar, lui aussi un glorieux ancien de l’Ajax et des Oranje.

“Un climat de travail sûr est très important pour tout le monde à l’Ajax. Nous y accorderons encore plus d’attention dans un futur proche”, a-t-il assuré.

“Après tout ce qui s’est passé dans le show business, c’est maintenant au tour du football”, a estimé le commentateur Arno Vermeulen sur le radiodiffuseur public national NOS.

“Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg”, a jugé de son côté Valentijn Driessen, responsable du football au quotidien populaire De Telegraaf.

Action en baisse

Le départ d’Overmars soulève, selon Driessen, d’autres questions, notamment celle de savoir si l’entraîneur Erik ten Hag – qui avait une relation de travail étroite avec lui – restera à l’Ajax.

Les récents succès du club ont en partie été attribués aux rôles de Overmars et Van der Sar. Les Pays-Bas ont notamment vibré lors de l’épopée européenne du club en Ligue des champions en 2019 (demi-finale) ou lors de sa finale en Ligue Europa en 2017.

Overmars avait récemment prolongé son contrat jusqu’en 2026, alors que l’Ajax vit une nouvelle saison quasi parfaite, avec une première place en championnat et une qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions.

L’impact de son départ va au-delà du monde du football. L’Ajax, qui est coté à la bourse d’Amsterdam, a vu le cours de son action plonger de près de 5% dans les échanges matinaux de lundi.