Foot: la Chine remplace son sélectionneur après de mauvais résultats

Li Tie, l’ex-entraîneur de l’équipe nationale de football chinoise masculine le 5 janvier 2020 lors d’une conférence de presse à Pékin en Chine
/ © 2021 AFP

La Chine a nommé vendredi un nouveau sélectionneur national de football, après la démission de Li Tie, ex-milieu de terrain d’Everton décrié pour les piètres résultats de l’équipe lors des qualifications au Mondial-2022.

L’entraîneur du Wuhan FC (1re division chinoise), Li Xiaopeng, le remplace à la tête d’une sélection en chantier permanent, qui pointe actuellement à la 74e place du classement Fifa.

Les deux hommes avaient participé en 2002 sous le maillot chinois à la seule Coupe du monde jamais disputée par leur pays.

Li Xiaopeng, un ancien milieu de terrain, a été désigné sélectionneur après de “longues consultations”, a affirmé la Fédération de football (CFA) dans un communiqué.

La Chine a sérieusement hypothéqué ses chances de participer au Mondial-2022 au Qatar après une mauvaise entame lors de l’actuel tour de qualification.

Après une défaite contre l’Arabie saoudite en octobre (3-2), la sélection, qui fait régulièrement l’objet de moqueries de la part des internautes chinois, a fait deux matches nuls (1-1 contre Oman et l’Australie).

La Chine est actuellement cinquième d’un groupe de six équipes. Seules les deux premières se qualifient directement pour la Coupe du monde.

Li Tie était également accusé d’avoir profité de son statut de sélectionneur pour promouvoir des produits commerciaux sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

Âgé de 44 ans et en poste depuis deux ans, il avait succédé à la tête de l’équipe nationale à l’Italien Marcello Lippi.

La Chine dispute toutes ses rencontres à l’étranger en raison des restrictions liées au Covid sur son sol. Elle affrontera le Japon lors de son prochain match de qualification le 27 janvier.