Foot: des matches du Celtic Glasgow et d’Aberdeen reportés après des infractions aux règles sanitaires

Le défenseur belge du Celtic Boli Bolingoli à la lutte avec le Lyonnais Moussa Dembele, le 18 juillet 2020 à Decines-Charpieu
/ © 2020 AFP

Saison à peine commencée, déjà ébranlée: 10 jours après le début du championnat d’Ecosse, les matches du Celtic Glasgow et d’Aberdeen prévus cette semaine sont reportés suite à des infractions aux règles sanitaires, a annoncé mardi la Ligue.

Le déplacement du Celtic à St Mirren et la réception d’Hamilton par Aberdeen, prévus mercredi, ainsi que la rencontre entre les deux clubs prévue samedi à Glasgow, sont reportés, écrit la Ligue écossaise (SFPL) dans un communiqué.

“Au minimum, vous ne devriez pas vous attendre à voir le Celtic et Aberdeen jouer cette semaine, et nous verrons quelles autres conclusions prendre”, avait dit plus tôt mardi la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, lors d’un point-presse.

Cette annonce, 10 jours seulement après le début du championnat le 1er août, fait suite à des infractions par des joueurs des deux clubs aux règles sanitaires mises en place contre la pandémie de Covid-19.

Le défenseur belge du Celtic Glasgow, Boli Bolingoli, a reconnu lundi n’avoir pas observé la quarantaine obligatoire à son retour de vacances en Espagne. Il a joué dimanche avec le Celtic contre Kilmarnock (1-1), lors du deuxième match du club en championnat cette saison.

Les excuses du joueur, qui s’est reconnu “coupable d’une erreur majeure de jugement”, n’ont pas empêché son club et la SFPL de le critiquer vertement.

“Il est difficile d’imaginer une action plus irresponsable dans les circonstances actuelles, et nous n’y trouvons pas d’explications”, a écrit le Celtic dans un communiqué, ajoutant qu’il allait “prendre une décision immédiate suivant (ses) propres procédures disciplinaires”.

Le directeur exécutif de la Ligue, Neil Doncaster, a quant à lui déclaré que “le fait que quiconque mette en péril (la bonne tenue du championnat) d’une manière aussi irréfléchie et égoïste est tout simplement impensable”.

La semaine dernière, 8 joueurs d’Aberdeen s’étaient rendus dans un bar, et deux d’entre eux avaient par la suite été testés positifs au Covid-19. Cela avait entraîné le report, déjà, de la rencontre de leur club face à St Johnstone, prévue dimanche dernier.

Qualifiant l’attitude de Boli Bolingoli de “violation flagrante des règles”, Nicola Sturgeon a menacé le championnat d’interruption pure et simple si de tels comportements se reproduisaient. “Considérez cela comme un carton jaune. La prochaine fois, ce sera un carton rouge parce que vous ne nous laisserez absolument pas le choix”, a-t-elle dit.

“Si (le cas de Boli Bolingoli) est confirmé comme un nouvel incident sérieux dans le football écossais, où des protocoles ont été enfreints mettant en péril la santé publique, alors le gouvernement écossais n’aura d’autre choix que de réfléchir si une pause est nécessaire dans le retour du football en Ecosse”, avait déjà prévenu le gouvernement écossais dans un communiqué mardi matin.