Foot: Depay au Barça, un atout pour convaincre Messi ?

La joie de l’attaquant néerlandais Memphis Depay, après avoir ouvert le score sur pénalty face à l’Autriche, lors de la 2e journée du groupe C, le 17 juin 2021 à Amsterdam
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Avec le recrutement de Memphis Depay, arrivé libre, le FC Barcelone s’est doté samedi d’un “goleador” à gros caractère sur les recommandations de son entraîneur Ronald Koeman, un nouveau renfort qui pourrait finir de convaincre Lionel Messi de rester.

Après avoir officialisé fin mai l’arrivée de l’Argentin Sergio Agüero, le Barça a encore renforcé son secteur offensif avec l’arrivée de l’international néerlandais, qui est en train de disputer l’Euro avec la sélection “Oranje” (deux victoires lors des deux premiers matches, un but).

Peut-être un argument de plus pour pousser Messi, en fin de contrat le 30 juin, à prolonger son contrat au sein de son club de cœur.

Le club catalan n’a pas laissé filer deux fois l’occasion: même s’il n’a pas réussi à convaincre Georginio Wijnaldum, l’ancien milieu de terrain de Liverpool et capitaine des Oranje qui a finalement atterri au Paris Saint-Germain, le Barça a réussi à faire signer un autre Néerlandais et consolider ainsi sa fibre hollandaise.

Désiré par Koeman

Depay (27 ans), libre après la fin de son contrat avec Lyon, est un joueur que Ronald Koeman, qui était déjà son entraîneur chez les “Oranje” (2018-2020), tente d’attirer au Barça depuis son arrivée sur le banc blaugrana, il y a plus d’un an.

L’absence d’avant-centre de métier a longtemps pénalisé les Catalans cette saison, malgré leur armada offensive avec Lionel Messi, Ousmane Dembélé, Antoine Griezmann, et dans une moindre mesure, Martin Braithwaite, Trincao, Ansu Fati.

Depay sera en concurrence à ce poste avec la nouvelle recrue argentine du Barça Sergio Agüero, le compagnon de chambre en sélection argentine de Messi, plus âgé (33 ans) et habitué au banc de touche à Manchester City… tandis que Memphis Depay était encore le capitaine et meilleur buteur de l’Olympique lyonnais cette saison.

Fin mai, Depay (27 ans) a expliqué son choix de quitter l’OL dans un entretien diffusé par le journal L’Equipe : “Je veux aller dans l’un des deux ou trois meilleurs clubs des cinq grands championnats”, a-t-il détaillé.

Après un passage raté à Manchester United (2015-2017), il est devenu une figure de la Ligue 1 à Lyon, où il est resté quatre années et demi et a conquis le coeur des supporters par ses buts et son caractère attachant… finissant même par enfiler le brassard de capitaine depuis fin 2019.

En 2020-2021, il a signé sa meilleure saison en L1, en finissant deuxième buteur (à égalité avec le Monégasque Wissan Ben Yedder) et meilleur passeur du championnat de France (10 passes, à égalité avec le Montpelliérain Andy Delort).

Leader Oranje

Malgré une grave blessure à un genou en décembre 2019 qui lui a fait rater sept mois de compétition, Depay, connu pour son immense tatouage en forme de tête de lion dans le dos et passionné par le rap en-dehors du terrain, s’est vite soigné pour retrouver son niveau.

Et l’enthousiasme blaugrana de le voir arriver en Catalogne a failli jouer des tours aux supporters: le Barça a par erreur mis en vente le maillot de Depay sur la boutique officielle du club en ligne le 12 juin dernier, avant de le retirer rapidement.

En attendant, Koeman est allé voir son nouveau protégé jouer avec le maillot “oranje” à Amsterdam, aux côtés de son milieu de terrain Frenkie de Jong, lors de la victoire 2-0 des Pays-Bas face à l’Autriche pour la deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro, jeudi.

Un match où le “Lion” Depay s’est illustré, en transformant notamment un penalty pour ouvrir le score dès la 11e minute. Il avait auparavant déjà signé une excellente prestation inaugurale contre l’Ukraine, le 13 juin (3-2). De quoi donner hâte aux supporters catalans de le voir évoluer sous le maillot blaugrana.