Foot dames: reprise pimentée avec PSG-Bordeaux, l’OL en embuscade

Le PSG comptera sur son attaquante Kadidiatou Diani, ici lors du choc de D1 contre Lyon au Parc des Princes, le 20 novembre 2020, pour la reprise
/ © 2021 AFP

Après un mois de pause, la D1 féminine redémarre vendredi (18h45) avec un gros test pour les Parisiennes, opposées aux Bordelaises et dont la première place reste sous la menace directe des Lyonnaises, opposées au mal-classé Reims.

La reprise pourrait faire des étincelles entre l’attaque de feu du PSG (46 buts, soit 4,2 par match) et les Girondines emmenées par Khadija Shaw, l’actuelle meilleure artificière du championnat devant la Parisienne Marie-Antoinette Katoto (14 buts inscrits contre 13 à Katoto).

Les joueuses de la capitale doivent éviter tout faux-pas, alors que les championnes en titre lyonnaises les talonnent au classement avec un tout petit point de retard. Les partenaires d’Amandine Henry et Wendie Renard auront a priori une opposition moins relevée face aux Rémoises, neuvièmes.

Durant la trêve, l’OL a préparé l’avenir en prolongeant sa star norvégienne Ada Hegerberg jusqu’en 2024, en conservant l’Anglaise Jodie Taylor pour le reste de la saison et en recrutant l’Américaine Catarina Macario, présentée comme un phénomène à 21 ans.

Quatrième à mi-parcours, Montpellier se rend de son côté vendredi à Guingamp avec l’espoir de se rapprocher du podium, distant de quatre points.

Les promus Issy (11e) et surtout Le Havre (12e), lanterne rouge en grande difficulté, espèrent lancer 2021 du bon pied en affrontant respectivement Dijon (7e) et Fleury (5e).

Vendredi 15 janvier

(18h45) LyonReims

Paris SGBordeaux

GuingampMontpellier

Samedi 16 janvier

(14h30) SoyauxParis FC

GPSO 92 IssyDijon

Fleury 91Le Havre AC