Foot: Carlos Vela renonce à la reprise de la MLS sur fond de coronavirus

L’attaquant mexicain du Los Ageles FC Carlos Vela, le 18 février 2020 au Nou Camp de Leon, au Mexicque
/ © 2020 AFP

Carlos Vela, la star mexicaine du Los Angeles FC, ne participera pas au tournoi de reprise de la Major League Soccer (MLS) à Orlando (Floride) à cause de l’importante hausse du nombre de cas de Covid-19 dans l’Etat ces dernières semaines, a annoncé lundi le Los Angeles Times.

Selon le quotidien californien, Carlos Vela, meilleur buteur et meilleur joueur de MLS la saison passée (36 buts en 33 matches), restera avec sa femme enceinte et son jeune fils alors que le tournoi “MLS is Back” doit commencer mercredi dans l’enceinte de Disney World.

“Je voudrais vraiment être avec mes coéquipiers à Orlando. Je veux continuer à donner tout ce que j’ai à mon club, nos fans et la ville de LA”, écrit le joueur dans un communiqué, “mais c’est dans l’intérêt de ma famille, et de sa santé, que je reste avec ma femme pendant sa grossesse à risque”, ajoute-t-il.

La ligue nord-américaine de football (MLS) a autorisé les joueurs à déclarer forfait pour ce tournoi de reprise, pour des raisons familiales ou de santé.

Le manager du LAFC, Bob Bradley, a pour sa part affirmé qu’il “soutient Carlos à 100%”, lors d’une vidéo conférence lundi. “C’est un moment important pour lui et sa famille, nous en avons parlé avec l’équipe et le reste de l’encadrement, tous ses coéquipiers ressentent la même chose”, a-t-il indiqué.

Le forfait du joueur de 31 ans, international mexicain, qui avait joué en Europe pour Arsenal et la Real Sociedad, est un coup dur pour la MLS qui a choisi la “bulle” de Disney World pour une reprise à huis clos après plus de trois mois d’interruption en raison de la pandémie de Covid-19.

Les 26 franchises de MLS participent à ce tournoi, qui débutera par une phase de groupes avant des rencontres à élimination directe.

Le choix de Disney World, le même que celui fait par la NBA, fait débat alors que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente de façon exponentielle en Floride: l’Etat du sud-est américain a annoncé 6.336 nouveaux cas lundi, pour un total de 206.447 depuis le début de la pandémie.