Foot: au Mexique, une église à la gloire de Diego Maradona

L’Argentin Marcelo Buchet, devant l’église Maradoniana du Mexique qu’il a fondée, à San Andrés Cholula dans l’Etat du Puebla, le 25 novembre 2021, jour du premier anniversaire de la mort de Diego Maradona
Par Germán CAMPOS / © 2021 AFP

Un buste doré de Diego Maradona trône au centre de l’autel: un an après la mort de la star argentine, son culte se poursuit jusqu’au Mexique, où une église lui a été consacrée, dans laquelle un premier bébé vient d’être baptisé.

A San Andrés Cholula, dans le centre du pays, les fidèles affluent dans l'”Eglise maradonienne du Mexique”, ouverte à la gloire du Pibe de Oro. On y trouve une réplique de la Coupe du monde, qu’il a gagnée en 1986 dans le pays d’Amérique centrale, des bougies et des étoles sur lesquelles on peut lire “D10S”, le mot Dieu adapté au numéro 10, qui a accompagné le meneur de l’Albiceleste pendant sa carrière.

“C’est une petite folie que j’ai créée pour les amoureux du football”, raconte Marcelo Salvador Buchet, un Argentin de 45 ans qui vit au Mexique depuis 20 ans. “Aujourd’hui, c’est un jour spécial, nous nous souvenons du premier anniversaire du départ de Diego”.

La structure, qui n’est pas enregistrée auprès du gouvernement pour être considérée à proprement parler comme une église, fonctionne depuis quatre mois dans un espace de 20 m2 et n’a pas de but lucratif.

“Les gens viennent pour parler de football, pour parler de Diego et regarder ses vidéos, pour boire du maté”, la boisson sud-américaine issue de la culture amérindienne, explique Buchet.

Alors qu’il espérait commencer des “baptêmes et des mariages” l’année prochaine, Buchet a dû anticiper quand un admirateur du Pibe de Oro est venu lui demander de baptiser Natalia, âgée d’à peine un mois, pour “le premier baptême maradonien.”

“Je suis un grand fan de Diego, il était unique et irremplaçable”, affirme Carlos Ivan Alvarado, le père du bébé. “Nous sommes venus nous souvenir de lui et […] j’ai demandé s’ils pouvaient baptiser ma petite fille”.

Le premier baptême dans ce temple en l’honneur de Maradona, au milieu des fleurs qui lui rendent hommage et des maillots qu’il a portés.