Foot/Allemagne: Dortmund lance sa saison sur un festival d’Haaland

La joie de l’attaquant norvégien de Dortmund, Erling Haaland, après ses deux buts et la victoire à domicile, 5-2 face à l’Eintracht Francfort, lors de la 1ère journée de Bundesliga, le 14 août 2021
/ © 2021 AFP

Erling Haaland à Dortmund, saison 3: porté par son attaquant norvégien, auteur de deux buts et trois passes décisives, le Borussia a balayé 5-2 l’Eintracht Francfort samedi pour la première journée de Bundesliga et pris la tête du classement avec Stuttgart et Hoffenheim.

Le Norvégien, qui a marqué 62 buts en 61 matches avec Dortmund, a été l’homme d’une rencontre parfaitement maîtrisée par le BVB, à trois jours de la Supercoupe d’Allemagne face au Bayern, accroché vendredi sur le terrain de Mönchengladbach (1-1).

Les dynamiques semblent diamétralement opposées entre le club bavarois, dans le doute après une préparation compliquée, et le club de la Ruhr, qui a fait le plein de confiance avec huit buts marqués en deux matches officiels.

Haaland, parti sur les chapeaux de roue après son triplé la semaine passée en Coupe d’Allemagne face à Wehen (D3), a répondu au serial buteur polonais du Bayern Munich Robert Lewandowski, auteur d’une reprise de volée vendredi, lors du premier match de Julian Nagelsmann à la tête du Rekordmeister.

Dortmund prend provisoirement les commandes de Bundesliga en compagnie d’Hoffenheim, qui s’est imposé 4-0 sur le terrain d’Augsbourg et Stuttgart, qui a écrasé à domicile 5-1 le promu Greuther Fürth plus tôt dans la journée.

Dans les autres rencontres du jour, l’Union Berlin et le Bayer Leverkusen ont fait match nul 1-1, Wolfsburg a battu sur pénalty le promu Bochum, tandis que l’Arminia Bielefeld et Fribourg se sont séparés sur un score nul et vierge.

Dimanche, le RB Leipzig, autre candidat au titre, se déplace sur la pelouse de Mayence à 13h30 GMT, tandis que Cologne et le Hertha Berlin cloront la première journée (15h30).

Haaland au four et au moulin

Du suspens, il n’y en a pas eu au Signal Iduna Park, tant le BVB s’est montré dominateur, confisquant le ballon aux “Aigles” de Francfort, en plein doute après avoir été sortis en Coupe d’Allemagne par une formation de D3.

Très en vue, le capitaine Marco Reus a montré la voie, pour son centième but avec Dortmund en Bundesliga (22e), servi par le prodige Haaland, qui a récidivé à la 32e en glissant le ballon à Thorgan Hazard (32e). Reus a ensuite rendu la politesse à son compère norvégien deux minutes plus tard.

Si Francfort est revenu contre le cours du jeu grâce à un but contre son camp de Felix Passlack (72e), le BVB a ensuite aggravé le score par Giovanni Reyna (58e), avant qu’Haaland ne s’offre un doublé (72e). L’Eintracht a sauvé l’honneur à la 86e grâce à un autre Norvégien, Jens Hauge, prêté par l’AC Milan.

Le premier but des hommes de Marco Rose, qui disputait son premier match en Bundesliga sur le banc des Schwarz-Gelben, est une merveille de phase de transition offensive dont le BVB est spécialiste.

Après une prise à deux sur Evan N’Dicka, Haaland a récupéré le ballon dans sa moitié de terrain avant de débouler dans la défense de l’Eintracht, pour servir Reus qui a trompé Kevin Trapp d’une frappe du gauche.

Le score aurait pu être bien plus lourd, avec trois buts refusés pour Dortmund (40e, 58e, 70e), tandis qu’Haaland n’était pas loin de s’offrir un triplé en fin de match, avec une frappe détournée par Trapp (90+1).