Le dĂ©fenseur français Adil Rami lors du match amical face Ă  l’Uruguay, au Stade de France, le 20 novembre 2018
/ © 2019 AFP

Le dĂ©fenseur international français de Fenerbahçe Adil Rami s’est affichĂ© sur les rĂ©seaux sociaux en train d’effectuer le mĂŞme salut militaire controversĂ© qu’ont fait les footballeurs turcs lors de matches internationaux en soutien aux soldats engagĂ©s dans l’opĂ©ration militaire dans le nord de la Syrie.

Depuis mercredi soir, la photo de profil du champion du monde sur Instagram le dĂ©peint main droite tendue au niveau du front et sourire aux lèvres, sous le maillot du club d’Istanbul qu’il a rejoint fin aoĂ»t après avoir Ă©tĂ© licenciĂ© par l’Olympique de Marseille.

Le mĂŞme geste a Ă©tĂ© effectuĂ© ces derniers jours Ă  plusieurs reprises par des footballeurs de la sĂ©lection turque après leurs buts ou Ă  la fin de leurs matches contre l’Albanie vendredi et la France lundi, en qualifications Ă  l’Euro-2020.

La polĂ©mique ayant Ă©mergĂ© de ce salut des joueurs turcs a conduit l’UEFA Ă  annoncer mardi l’ouverture d’une enquĂŞte disciplinaire portant sur une potentielle “provocation politique”.

Les saluts militaires lors de France-Turquie avaient suscitĂ© l’indignation en France, qui a condamnĂ© l’offensive turque en Syrie, notamment celle de la ministre des Sports Roxana Maracineanu, qui avait appelĂ© l’UEFA Ă  prendre “une sanction exemplaire”.

Ce Ă  quoi son homologue turc Mehmet Kasapoglu avait rĂ©torquĂ© par un appel au “discernement”.

La fĂ©dĂ©ration turque de football, ainsi que le sĂ©lectionneur et plusieurs joueurs, ont confirmĂ© que ce salut Ă©tait une marque de soutien envers les soldats engagĂ©s dans l’opĂ©ration turque en Syrie contre des forces kurdes, offensive qui a dĂ©clenchĂ© un tollĂ© international depuis son lancement le 9 octobre par le prĂ©sident Recep Tayyip Erdogan.

La publication de Rami a suscité les réactions positives sur les réseaux sociaux de nombreux fans turcs, qui y voient une marque de soutien à cette offensive.