FC Barcelone: le président Laporta “espère” que Dembélé va “réfléchir” à prolonger

L’attaquant français du FC Barcelone Ousmane Dembélé, lors du match contre l’Athletic Bilbao, le 27 février 2022 au Camp Nou
/ © 2022 AFP

Le président du FC Barcelone Joan Laporta “espère” que l’ailier français Ousmane Dembélé, sommé de quitter le club en janvier, va “réfléchir” à prolonger “à la fin de la saison”, a-t-il affirmé lundi lors d’une conférence au Salon mondial du mobile (MWC) à Barcelone.

“Dembélé connaît notre offre et sait qu’on a toujours voulu qu’il reste. On espère qu’il va y réfléchir à nouveau à la fin de la saison”, a souhaité Laporta dans le cadre d’une colloque sur l’avenir du FC Barcelone.

“Dans le football, on ne peut jamais rien écarter. Regardez: il ne pouvait pas jouer, et maintenant il joue, et il joue bien. Mais sa prolongation de contrat ne dépend pas de moi, c’est une question pour le club ou pour le joueur”, a réagi Xavi dimanche soir après l’éclatante victoire 4-0 contre l’Athletic Bilbao au Camp Nou en Liga.

Un match durant lequel Dembélé a signé un but et délivré deux passes décisives en à peine 25 minutes de jeu, et a transformé les sifflets essuyés à son entrée en jeu (à la 67e à la place de Ferran Torres) en salves d’applaudissements.

“C’est un grand professionnel. Qu’on l’encourage”, a sommé Xavi, dimanche soir en conférence de presse d’après-match.

“Dembouz”, dont le contrat avec le club catalan expire le 30 juin prochain, a été sommé le 19 janvier par Xavi et les dirigeants du Barça de “prolonger” son contrat, pour éviter qu’il ne parte sans que le club ne touche d’indemnité de transfert, ou de “quitter le club”.

Xavi avait même décidé de l’écarter du groupe en attendant sa décision.

Mais depuis, la situation a changé. Malgré les renforts offensifs enregistrés par Barcelone durant le mercato d’hiver (Adama Traoré, Pierre-Emerick Aubameyang et Ferran Torres), Xavi a décidé de redonner sa chance à Dembélé.

“Les circonstances ont fait qu’il a fallu que l’on trouve une solution avec Ousmane. Il fait partie du club et de l’effectif. Nous nous sommes réunis et nous avons décidé qu’il faisait partie de l’équipe. On ne peut pas se permettre de se tirer une balle dans le pied. C’est une décision du club et on l’utilisera quand on pensera que c’est nécessaire. Il est un joueur de l’équipe comme les autres”, avait déclaré Xavi le 5 février.