FC Barcelone: “J’espère que la sanction sera réduite”, souhaite Koeman pour Messi

L’entraîneur de Barcelone, Ronald Koeman (g), félicite Messi à l’issue du match de Liga contre la Real Sociedad, au Camp Nou, le 16 décembre 2020
/ © 2021 AFP

Alors que son capitaine et superstar Lionel Messi a été suspendu deux matches après son carton rouge reçu dimanche en finale de la Supercoupe d’Espagne, l’entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman a espéré mercredi voir cette sanction “réduite”.

“Le club m’a dit que c’étaient deux matches (de suspension). Le club n’est pas d’accord, donc on verra. Il y a des choses qui peuvent être défendues, et j’espère que la sanction sera réduite. Sinon, on jouera deux matches sans Leo (Messi)”, a soupiré Koeman mercredi en conférence de presse, avant le match qui opposera le Barça à Cornella (D3) en 16es de finale de Coupe du Roi jeudi (19h00).

Dimanche, juste avant le terme des prolongations de la finale de Supercoupe d’Espagne perdue par le Barça face à l’Athletic Bilbao (3-2), Lionel Messi a écopé du premier carton rouge de sa carrière avec le FC Barcelone (après 753 matches), pour un vilain geste d’humeur sur l’ailier basque Asier Villalibre.

Il a été suspendu deux matches, mais le Barça a annoncé mardi qu’il allait “déposer un recours” pour alléger ou annuler cette sanction.

“Il s’est entraîné avec envie, je n’ai rien vu de bizarre chez lui”, a détaillé Koeman mercredi. “Tout le monde était triste pour le résultat en Supercoupe, mais on va de l’avant, on est sur le bon chemin et Leo est très impliqué”, a-t-il appuyé.

Interrogé sur les paroles de Mauricio Pochettino dans la nuit de mardi à mercredi sur la radio espagnole Cadena Ser, qui a déclaré que “tout le monde rêve d’avoir les meilleurs joueurs”, Koeman a balayé le sujet : “Moi aussi, si on me demande si je suis intéressé par Neymar et (Kylian) Mbappé, je dis oui !”.

“Je ne sais pas ce qu’il peut se passer dans le futur”, a éludé Koeman.

Tiraillé entre les difficultés financières et le besoin de se renforcer, le Barça négocie un mercato délicat. Après le transfert avorté d’Eric Garcia (Manchester City) la semaine dernière, Koeman a confirmé qu’une réunion est prévue ce mercredi après-midi entre les candidats à la présidence du club et Carles Tusquets, le président intérimaire, pour évoquer le mercato hivernal.

“J’ai toujours dit que je ne suis pas celui qui commande de la faisabilité économique d’un transfert. Si le club pense que ce n’est pas possible, on continue avec ce qu’on a”, a conclu Koeman.