Fair-play financier: le club turc de Trabzonspor exclu des Coupes d’Europe (UEFA)

Les joueurs de Trabzonspor posent avant le match de groupes de la Ligue Europa à Bâle, le 12 décembre 2019
/ © 2020 AFP

Le club de Trabzonspor, actuel leader du Championnat de Turquie, a été exclu des compétitions européennes pour une saison pour ne pas avoir respecté les règles du fair-play financier, a annoncé mercredi l’UEFA.

Le club turc ne pourra participer à une coupe européenne en cas de qualification, une sanction qui ne s’appliquera que pour une édition, en 2020-2021 ou 2021-2022, a décidé la Chambre de jugement de la Commission de contrôle financier des clubs (ICFC) de l’instance.

Le club est sanctionné pour ne pas avoir respecté un accord conclu en 2016 et qui prévoyait qu’il revienne à l’équilibre financier sur l’exercice 2019.

Alors que la Super Lig turque, interrompue mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus, doit reprendre le 12 juin avec la 27e des 34 journées, Trabzonspor occupe la première place avec 53 points. Cette première place est directement qualificative pour la phase de poules de la Ligue des champions, une compétition que le club basé à Trébizonde, en l’état, ne pourrait donc pas disputer.

Une telle exclusion des compétitions européennes pour non respect des règles du fair-play financier avait déjà été prononcée par l’UEFA notamment contre le club italien de l’AC Milan, une décision confirmée en juin 2019 par le Tribunal arbitral du sport.

Le club anglais de Manchester City, exclu deux ans des compétitions européennes, a fait de son côté appel de cette sanction. Son recours sera étudié à partir de lundi et pendant trois jours par le TAS lors d’une audience en visioconférence.

L’Olympique de Marseille est quant à lui dans l’attente d’une décision du gendarme financier de l’instance européenne, pour ne pas s’être “conformé aux conditions de l’accord négocié” avec l’UEFA au sujet du fair-play financier.

Son dossier a été transmis début mars à la Chambre de jugement de l’ICFC.

Le club français risque en théorie au pire une exclusion des coupes européennes, ou alors une grosse amende et de voir sa liste de joueurs engagés en compétitions continentales réduite ou bien son recrutement estival freiné.