Euro: une soirée entre ombre et lumière pour Morata

L’attaquant espagnol Alvaro Morata, lors du match contre la Pologne comptant pour la 2e journée du groupe E à l’Euro 2020, le 19 juin 2021 à Séville
/ © 2021 AFP

Nouvelle soirée contrastée pour Alvaro Morata: très critiqué pour son inefficacité après le nul inaugural contre la Suède, l’avant-centre de l’Espagne a répondu en marquant face à la Pologne samedi (1-1)… mais le Madrilène et la “Roja” ont encore déçu.

Cinq jours après avoir été sifflé par le public du Stade de la Cartuja pour avoir gâché plusieurs occasions franches face aux Suédois (0-0), le joueur de la Juventus a vécu une nouvelle rencontre frustrante à Séville, entre ombre et lumière.

“Un autre match où la victoire nous échappe”, a pesté l’Espagnol au micro de Telecinco. “On a eu les occasions pour le gagner, mais le football est ainsi (…) Peu importe si j’ai marqué, on a fait match nul. Moi, ce que je veux, c’est gagner, et on n’a pas su le faire.”

Dans le viseur de la presse espagnole tout au long de la semaine, Morata a répondu sur le terrain avec un but en début de rencontre.

L’attaquant turinois a ouvert le score en devançant Bartosz Bereszynski sur un centre de son compère Gerard Moreno (25e), inscrivant ainsi son 20e but en 42 sélections, une statistique très honorable au niveau international.

Il s’est précipité pour aller remercier le sélectionneur Luis Enrique, qui lui a maintenu sa confiance dans cette semaine de turbulences.

“Je remercie Luis Enrique pour la confiance qu’il me donne, à moi et à tous mes coéquipiers”, a-t-il souligné, donnant rendez-vous mercredi prochain pour un match décisif contre la Slovaquie.

“Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, on est dans un pays où donner son avis est facile et gratuit, mais nous, on va tout donner comme toujours, on pourrait avoir plus ou moins de chance, mais on va tout donner”, a-t-il lancé.

Reprise ratée face au but

Le duo Morata-Moreno a d’ailleurs très bien combiné durant le match, mais le manque d’efficacité a encore été criant, à l’image du penalty manqué par le buteur de Villarreal.

Le tir du Catalan s’est écrasé sur le poteau de Wojciech Szczesny et Morata a manqué l’occasion de s’offrir un doublé et de redonner l’avantage à l’Espagne en ne cadrant pas sa reprise, seul face au but vide (58e)…

Restant volontaire malgré ce nouveau raté, Morata est reparti au charbon dans la foulée et n’a pas ménagé sa peine pour forcer la décision. Preuve de sa grande activité, il a obligé peu après le portier polonais à intervenir sur un tir croisé en angle fermé (64e).

Alors que Moreno était remplacé par Ferran Torres à la 68e minute, le sélectionneur espagnol Luis Enrique a fait le choix de laisser l’attaquant de la Juventus sur le terrain jusqu’au bout et le technicien a failli être récompensé.

Mais à l’image de ses dernières prestations en sélection, Morata n’a pas réussi à faire la différence: trouvé dans la surface par le joueur du Paris SG Pablo Sarabia, l’avant-centre a buté à bout portant sur Szczesny (83e) et laissé passer l’occasion d’être le héros de la soirée.

Avec seulement deux points en deux matches, la “Roja” et Morata, qui vont encore se retrouver sous le feu des critiques dans les prochains jours, seront dans l’obligation de remporter leur dernier match de poule face à la Slovaquie mercredi sous peine de connaître une énorme désillusion.

Et cette fois, Morata espère sortir de l’ombre et prendre enfin toute la lumière.