Euro: un remake Angleterre-Croatie, les Pays-Bas de retour en haut de l’affiche

L’attaquant croate Mario Mandzukic marque le 2e but face à l’Angleterre, lors des prolongations de la demi-finale de la Coupe du monde, le 11 juillet 2018 à Moscou
/ © 2021 AFP

L’Angleterre retrouve dimanche pour son premier match de l’Euro la Croatie, trois ans après la demi-finale du Mondial-2018. Un rendez-vous manqué par les Pays-Bas qui signent contre l’Ukraine leur retour dans un grand tournoi s’annonçant historique pour la Macédoine du Nord.

Les acteurs du remake ont pris un coup de vieux… mais seulement côté croate: le choc du groupe D dimanche (15h00, 13h00 GMT) entre les “Three Lions” et les “Vatreni” (Flamboyants) oppose deux équipes aux destins contraires.

Pour les vice-champions du monde aux cadres vieillissantsLuka Modric a 35 ans, Ivan Perisic 32 ansle Mondial-2018 avait tout d’un blockbuster. Pour les Anglais, il ressemble plutôt à une scène d’ouverture.

Sur la lancée d’un tournoi porteur d’espoirs avec, contre la Colombie, la première séance de tirs au but remportée depuis l’Euro-1996, la bande de post-ados sélectionnés par Gareth Southgate déborde d’ambition pour cet Euro.

“Nous n’avons jamais gagné d’Euro auparavant, donc nous sommes une équipe affamée, avec l’envie de le faire”, a affiché vendredi l’attaquant de Chelsea Mason Mount, vainqueur de la Ligue des champions deux semaines plus tôt.

Mount, 22 ans et visage de cette juvénile équipe anglaise, incarne les aspirations élevées de ce groupe comptant douze joueurs de moins de 25 ans.

“Nous voulons écrire l’histoire, celle que personne n’a jamais écrite avant, a-t-il annoncé. Je pense qu’avec ce jeune groupe, nous pouvons absolument le faire.”

La localisation de leurs trois matches de la phase de poules dans leur temple du football de Wembley et la composition de leur groupe, complété par l’Ecosse et la République tchèque, les autorisent à viser plus loin.

La première place est à leur portée face à une Croatie déclinante et ayant concédé onze défaites depuis la finale perdue à Moscou contre la France. Soit à peine moins que son nombre de victoires: douze, dont une seule contre une sélection significative, l’Espagne en novembre 2018…

Absences Oranje

A rebours d’une équipe croate en fin de cycle, c’est une sélection néerlandaise revigorée qui fera dimanche dans le groupe C ses débuts à l’Euro contre l’Ukraine d’Andriy Shevchenko (21h00, 19h00 GMT) après avoir raté l’Euro-2016 en France et le Mondial russe.

Les ex-pépites de l’Ajax Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong ont réinjecté une dose de talent dans cette équipe reprise en main par Frank de Boer après le départ de Ronald Koeman à la tête du FC Barcelone.

Mais les Pays-Bas sont diminués pour leurs débuts. De Boer a confirmé samedi que de Ligt, touché à l’aine, serait absent contre l’Ukraine, tout comme un autre ancien de l’Ajax, le milieu Donny van de Beek. Ces absences s’ajoutent au forfait du capitaine Virgil van Dijk, grièvement blessée à un genou cet hiver, et à celui du gardien titulaire Jasper Cillessen, testé positif au Covid-19.

Beaucoup de pression pèsera donc sur leur star Memphis Depay associée en pointe à l’attaquant de Wolfsburg Wout Weghorst.

“Je suis convaincu que notre association peut parfaitement fonctionner”, estime l’ex-Lyonnais, avant le retour des Oranje en haut de l’affiche.

Pour la Macédoine du Nord, cet Euro sera en revanche une grande première. Contre l’Autriche de David Alaba dimanche (18h00, 16h00 GMT), la sélection du vétéran Goran Pandev (37 ans) disputera son tout premier match dans le tournoi continental.

Elle s’était qualifiée en barrage contre la Géorgie (1-0) grâce à un but de Pandev, forcément.

Héros dans son pays, il avait contribué aussi pour moitié au dernier fait d’armes des “Risovi” (lynx) qui ont fait tomber l’Allemagne (2-1) en mars lors d’un match de qualification pour le Mondial-2022. L’Autriche et Marcel Sabitzer sont prévenus.

Groupe C

1re journée:

Dimanche, à Bucarest: Autriche-Macédoine du Nord (18h00/16h00 GMT)

Dimanche, à Amsterdam: Pays-Bas-Ukraine (21h00/19h00 GMT)

2e journée:

17 juin à Bucarest: Ukraine-Macédoine du Nord (15h00/13h00 GMT)

17 juin à Amsterdam: Pays-Bas-Autriche (21h00/19h00 GMT)

3e journée:

21 juin à Amsterdam: Macedoine du Nord-Pays-Bas (18h00/16h00 GMT)

21 juin à Bucarest : Ukraine-Autriche (18h00/16h00 GMT)

Groupe D

1re journée:

Dimanche à Londres: Angleterre-Croatie (15h00/13h00 GMT)

Lundi à Glasgow: Ecosse-République tchèque (15h00/13h00 GMT)

2e journée:

Le 18 juin à Glasgow: Croatie-République tchèque (18h00/16h00 GMT)

Le 18 juin à Londres: Angleterre-Ecosse (21h00/19h00 GMT)

3e journée:

Le 22 juin à Londres: République tchèque-Angleterre (21h00/19h00 GMT)

Le 22 juin à Glasgow: Croatie-Ecosse (21h00/19h00 GMT)