Euro: un Portugal conservateur pour revalider son titre

L’attaquant du Sporting Portugal, Pedro Gonçalves, lors d’un match de Primeira Liga contre le Benfica, à Lisbonne, le 1er février 2021
/ © 2021 AFP

Avec l’attaquant Pedro Gonçalves pour seule surprise, le sélectionneur du Portugal Fernando Santos a dévoilé jeudi soir une liste pour l’Euro très conservatrice, emmenée par l’inévitable capitaine Cristiano Ronaldo et dix autres champions d’Europe 2016.

“Nous sommes candidats à remporter le titre. Je pars avec la même conviction (qu’en 2016, NDLR) que le Portugal peut gagner ce championnat”, a assuré le coach de 66 ans en conférence de presse, sans crainte d’avoir à affronter la France, l’Allemagne et la Hongrie dès le premier tour du tournoi qui se jouera du 11 juin au 11 juillet.

Même conviction et même confiance chez certains des cadres qui lui ont permis de remporter l’Euro-2016, à commencer par les cages portugaises qui sont toujours confiées à Rui Patricio et son habituel second, le gardien de l’Olympique lyonnais Anthony Lopes.

Malgré leur âge, la capitaine du FC Porto Pepe (38 ans) et celui de Lille José Fonte (37 ans) mènent toujours la défense portugaise, même si la très belle saison de Ruben Dias (24 ans) à Manchester City devrait lui assurer une place de titulaire en charnière centrale.

Seul le jeune latéral gauche du Sporting Portugal Nuno Mendes (18 ans), convoqué pour la première fois en mars, viendra rajeunir le secteur défensif lusitanien.

Avec l’élargissement des listes de 23 à 26 joueurs, Fernando Santos a choisi de densifier son milieu de terrain, en y convoquant neuf joueurs.

On y retrouve l’inoxydable Joao Moutinho, mais aussi les meneurs Bruno Fernandes et Bernardo Silva, les milieux récupérateurs évoluant en Ligue 1 Danilo Pereira (PSG) et Renato Sanches (Lille OSC) ou encore Sergio Oliveira et Joao Palhinha, auteurs de bonnes saisons à Porto et au Sporting, respectivement.

Ronaldo en quête de records

Malgré sa saison médiocre au Bétis Séville et plusieurs mois d’absence, William Carvalho retrouvera lui aussi la sélection lors du rassemblement prévu le 27 mai.

Principale nouveauté de la liste portugaise, l’attaquant du Sporting Pedro Gonçalves, appelé pour la première fois et tout juste sacré meilleur buteur du championnat portugais avec 23 réalisations, est récompensé de sa saison avec le club de Lisbonne, qui vient d’être sacré champion national pour la première fois en 19 ans.

“Je pense qu’il peut donner à la sélection ce qu’il a donné cette saison au Sporting. (…) Il est ici pour sa qualité, car c’est mon premier critère”, a dit Fernando Santos au sujet du joueur de 22 ans.

Grande star de l’équipe, “une machine” que Santos voit bien disputer le Mondial-2022 et peut-être même l’Euro suivant, dans trois ans, Cristiano Ronaldo cherchera à revalider le titre de 2016 mais aura aussi de nouveaux records personnels en vue.

Le quintuple Ballon d’Or peut notamment devenir au cours du tournoi continental le meilleur buteur de l’histoire de l’Euro (actuellement à égalité avec le Français Michel Platini à 9 réalisations) ou le meilleur buteur de l’histoire des sélections (à six longueurs des 109 buts de l’Iranien Ali Daei).

Pour épauler “CR7”, Santos a convoqué Joao Félix, qui achève une saison poussive avec l’Atlético Madrid, et Diogo Jota, jugé apte malgré sa récente blessure avec Liverpool.

L’avant-centre de l’Eintracht Francfort André Silva, auteur de 27 buts cette saison en Bundesliga, l’ailier de Valence Gonçalo Guedes et celui du Benfica Lisbonne Rafa Silva, ont eux aussi obtenu leur billet pour l’Euro en terminant leur saison en forme.