Euro: Ukraine – Macédoine du Nord, les maillots de la discorde

Montage photo de l’attaquant de la Macédoine du nord, Goran Pandev, et du milieu de terrain ukrainien, Andriy Yarmolenko, dont les équipes s’affronteront, le 17 juin 2021 à Bucarest
/ © 2021 AFP

C’est le derby des maillots qui font polémique: Ukraine-Macédoine du Nord oppose jeudi (15h00) à Bucarest deux sélections, dont les tuniques ont fâché respectivement leurs voisins russes et grecs.

. Ukraine, la Crimée gêne

Trois éléments arborés sur le maillot jaune et bleu indisposaient la Russie. Il s’agissait d’abord d’une carte du pays intégrant des zones contestées par Moscou : la Crimée, annexée en 2014, et une partie du Donbass, à l’Est, disputée par des séparatistes prorusses. Moscou dénonçait également deux slogans perçus comme nationalistes et anti-russes, “Gloire à l’Ukraine!” sur l’avant du maillot et “Gloire aux héros!” à l’intérieur du col.

L’UEFA a donné son feu vert pour la carte, car elle intègre les frontières de l’Ukraine reconnues par les Nations unies. Elle a également accepté le slogan “Gloire à l’Ukraine”.

Mais l’instance européenne du football a finalement refusé “Gloire aux héros”, puisque la “combinaison” des deux mentions faisait figure de cri de ralliement lors du soulèvement populaire pro-occidental de Maïdan, en 2014.

En pratique et pour éviter de refaire un équipement complet à la veille du tournoi, “Gloire aux héros” a été masqué sur le col des joueurs d’Andriy Shevshenko… par une réplique de cette fameuse carte contestée.

La fédération ukrainienne évoquait elle “un compromis” avec l’UEFA dans ce litige, le premier incident diplomatique du tournoi.

“Les négociations” ont été “extrêmement difficiles et se sont retrouvées dans l’impasse à plusieurs reprises”, a écrit sur Facebook le président de la Fédération ukrainienne de football (AUF) Andriï Pavelko.

Le design restera cependant inchangé sur les maillots destinés au grand public.

. La Macédoine peut perdre le Nord

La Grèce, qui a obtenu en 2018, après quasiment trois décennies de querelles diplomatiques, que son voisin ajoute “du Nord” à son nom pour le distinguer de la province macédonienne de Grèce, dont est originaire Alexandre le Grand, voulait aussi faire modifier le maillot nord-macédonien.

En cause, trois lettres, FFM, pour Fédération de football de Macédoine, présentes sur la tunique, dont la mention “du Nord” était absente.

Mais cette requête a été rejetée par l’UEFA, a confirmé l’instance européenne mercredi à l’AFP.

L’accord de Prespes portant notamment sur ce nom Macédoine “du Nord”, ratifié il y a exactement trois ans, le 17 juin 2018, ne couvre que les institutions financées par l’État, ce que la Fédération de football n’est pas, a objecté la FFM.

Par ailleurs, les instances dirigeantes de Skopje ont aussi tenté un coup marketing finalement abandonné. Elles avaient préparé un maillot arborant en surimpression une magnifique tête de lynx rugissant (Risovi, en macédonien), symbole de l’équipe.

Mais l’opinion, les supporters et même les joueurs s’y sont opposé, car les maillots n’étaient plus rouge avec le soleil irradiant, comme sur le drapeau du pays, mais bordeaux, avec parements noirs et blancs.

Face à cette levée de boucliers, la FFM a fait machine arrière et réintroduit les anciens maillots, désignés comme les plus beaux du tournoi par la chaîne sportive ESPN !