Euro: l’Espagne sans Ramos mais avec Laporte, le début d’une révolution ?

Le capitaine espagnol Sergio Ramos quitte le terrain lors du match de l’Espagne contre le Kosovo le 31 mars 2021
Par Gabriel RUBIO GIRON, Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Les prémices d’une révolution ? L’Espagne ira à l’Euro (11 juin11 juillet) sans son capitaine Sergio Ramos mais avec le Franco-Espagnol Aymeric Laporte et une vague de jeunes joueurs, faisant souffler un vent de renouveau au sein de la “Roja”.

Près d’une décennie après le triplé Euro-2008, Mondial-2010, Euro-2012, l’Espagne chamboule tout: le sélectionneur Luis Enrique a décidé lundi de se passer de son capitaine emblématique Sergio Ramos (35 ans), pas complètement remis des pépins physiques qui ont pourri sa fin de saison, et va aborder l’Euro avec la nouvelle génération espagnole.

“Cela a été une décision difficile à prendre, mais Ramos n’a pas joué et ne s’est presque pas entraîné depuis janvier”, s’est justifié Luis Enrique en conférence de presse, lundi à la mi-journée.

“Ca a été dur”

“Je l’ai appelé hier (dimanche), ça a été dur, difficile. Je me sens mal, parce qu’il est très professionnel et il aide beaucoup la sélection. Et il pourra encore l’aider dans le futur. Mais je dois chercher le meilleur pour le groupe”, a indiqué le sélectionneur.

Ramos, manquera donc sa première grande compétition internationale avec l’Espagne depuis 2005, date de ses premiers pas en sélection.

“Après quelques mois pourris et une saison atypique et différente de tout ce que j’ai pu vivre dans carrière, voilà que s’ajoute l’Euro. J’ai lutté et travaillé chaque jour corps et âme pour pouvoir arriver à 100% avec le Real Madrid et la sélection, mais les choses ne vont pas toujours comme on veut”, a réagi Ramos sur les réseaux sociaux.

“C’est mieux de se reposer, bien récupérer, et de revenir l’an prochain comme on l’a toujours fait. Cela fait mal de ne pas pouvoir représenter ton pays, mais il faut être honnête et sincère”, a ajouté Ramos.

En fin de contrat le 30 juin et toujours en négociation pour prolonger avec le Real Madrid, Ramos a été absent pour cause de blessure durant presque toute la fin de saison.

Il a été blessé à la cuisse droite, au mollet gauche, a contracté le Covid-19 et, dernièrement, il a été touché aux ischio-jambiers gauches. Il n’a joué que cinq matches avec son équipe en 2021. Après avoir reçu le feu vert du Real la semaine dernière, il était dans le groupe du Real pour le dernier match de la saison samedi contre VIllarreal (2-1), mais n’est pas entré en jeu.

Son absence à l’Euro signifie-t-elle qu’il disputera les Jeux olympiques de Tokyo avec l’Espagne? Luis Enrique n’a pas souhaité se prononcer, précisant que la sélection pour les JO n’était pas de son ressort.

Un coup de tonnerre d’autant plus difficile à avaler pour Ramos que le capitaine merengue manque une occasion unique de jouer l’Euro devant son public, en Andalousie: l’Espagne disputera ses rencontres à Séville, tout près du lieu de naissance de Ramos (Camas).

Aucun “Merengue”, une première

Pour la première fois de son histoire, la “Roja” abordera une compétition internationale sans aucun joueur du Real. Un énorme coup de tonnerre.

L’autre grande annonce de Luis Enrique est la présence du défenseur franco-espagnol Aymeric Laporte dans la liste: appelé à trois reprises en équipe de France mais sans jamais disputer de match, le défenseur de Manchester City, naturalisé grâce à une procédure accélérée il y a quinze jours, a donc officiellement choisi l’Espagne.

Son arrivée “n’a rien à voir” directement avec l’absence de Ramos, a assuré Luis Enrique, bien que les deux joueurs évoluent au même poste, en défense centrale.

Et l’absence surprise de Ramos confirme le renouveau souhaité par Luis Enrique et amorcé lors des dernières fenêtres internationales.

Le sélectionneur espagnol, revenu à son poste à l’automne 2019 après avoir pris une pause durant l’été pour le décès de sa fille, a pu tester beaucoup de jeunes talents ces derniers mois, et en a appelé un grand nombre pour l’Euro: Eric Garcia, Mikel Oyarzabal, Pau Torres, Pedri, Dani Olmo, et Ferran Torres, entre autres.

Les éternels grognards du Barça, Sergio Busquets (32 ans) et Jordi Alba (32 ans), feront donc office de vétérans dans cette liste rajeunie, qui tentera de jouer les trouble-fête pour jouer des coudes parmi les grands favoris pour la victoire finale.

La liste de 24 joueurs de l’Espagne pour l’Euro (11 juin11 juillet) :

Gardiens: David De Gea, Unai Simon, Robert Sanchez

Défenseurs: José Gaya, Jordi Alba, Pau Torres, Aymeric Laporte, Eric García, Diego Llorente, César Azpilicueta, Marcos Llorente

Milieux de terrain: Sergio Busquets, Rodri, Thiago Alcantara, Pedri, Koke, Fabian Ruiz

Attaquants: Gerard Moreno, Alvaro Morata, Dani Olmo, Mikel Oyarzabal, Ferran Torres, Adama Traoré, Pablo Sarabia

Sélectionneur: Luis Enrique