Euro: la Suisse sur la route de Bale et des Gallois

L’attaquant Gareth Bale (d) et son coéquipier défenseur Ashley Williams lors d’un match de groupes de l’Euro 2016 du Pays de Galles contre la Russie, à Toulouse, le 20 juin
Par Illtud DAFYDD / © 2021 AFP

Cinq ans après son épopée jusqu’en demi-finales de l’Euro, le pays de Galles rêve de remettre ça, avec cette fois Gareth Bale comme capitaine et la Suisse comme premier adversaire, samedi à Bakou (13h00 GMT).

Éliminés en demi-finale de l’Euro-2016 par les futurs vainqueurs portugais, les Gallois ont vu l’emblématique milieu de Tottenham prendre le relais au capitanat de l’emblématique Ashley Williams, jeune retraité.

Le parcours commence samedi à Bakou face à la Suisse, “une des 10 meilleures équipes au monde” selon Bale.

“Ca va être un immense honneur de représenter votre pays dans une compétition majeure. Ca va être un des grands moments de ma carrière”, a-t-il promis.

“J’ai hâte et je suis enthousiaste. C’est à moi que reviendra naturellement la causerie demain lors du rassemblement”, a dit le quadruple vainqueur de la Ligue des champions.

“Je me sens bien, très affûté, je me sens prêt”, a dit Bale, chassant les doutes sur son étonnante disette avec le pays de Galles. Il n’a plus marqué depuis 11 matches internationaux, soit octobre 2019.

Pas d’inquiétude à avoir, à l’en croire. D’autant qu’il a fini la saison en club en boulet de canon, avec six buts en autant de matches pour Tottenham.

“J’ai senti que mes performances s’amélioraient à chaque fois. Je suis au top de ma forme et j’espère que je pourrai poursuivre dans ce tournoi”, a-t-il témoigné.

Suisse sans complexe

Côté suisse, la “Nati” est au contraire d’une remarquable constance dans les compétitions internationales: Coupe du monde et Euro confondus, elle reste sur trois éliminations consécutives en huitièmes de finale.

“Nous avons de grandes attentes envers nous-mêmes et nos supporters”, a prévenu le capitaine Granit Xhaka.

“On a prouvé qu’on pouvait le faire. Cette fois on ne veut pas parler, on veut le faire, on veut y arriver”, a dit le milieu d’Arsenal.

Il retrouvera son ancien coéquipier chez les Gunners Aaron Ramsey, transféré à la Juventus Turin en 2019.

Contrairement aux Gallois, qui semblent surjouer la prudence, Xhaka se montre sans complexe. “Je ne vois pas trop de dangers samedi. Si on se concentre et qu’on joue comme on veut le faire, il n’y a pas de danger”, veut-il croire.

Reste que le groupe A est un des plus équilibrés. Outre l’Italie, en principe favorite pour la première place, Gallois, Helvétiques et Turcs se disputeront l’accession en huitièmes.

“Difficile de dire qui est le favori. Je ne crois pas qu’une équipe se détache”, a estimé Bale, rappelant que la Turquie a dû battre les champions du monde français en éliminatoires pour se qualifier.