Euro: la Belgique inquiète pour ses deux stars Hazard et De Bruyne

Les stars belges Kevin De Bruyne et Eden Hazard, ici lors d’une séance d’entraînement des Diables Rouges à Tubize, le 7 juin 2019, sont actuellement sur le flanc
Par Benoît NOEL / © 2021 AFP

Hazard et De Bruyne toussent, la Belgique angoisse. Les deux meneurs des “Diables Rouges” ont tenté de rassurer leurs supporteurs lundi à douze jours de leur premier match de l’Euro-2020 face à la Russie. Mais l’inquiétude demeure…

Hazard a des “problèmes à la cuisse”

Eden Hazard est apparu détendu en (vidéo)conférence de presse, lundi au centre d’entraînement de la Belgique, à Tubize, mais il n’a pu cacher qu’il a encore des “problèmes à la cuisse”.

“J’ai loupé le dernier match avec le Real à cause d’une petite gêne à la cuisse. Depuis, j’ai pu me reposer une semaine et mentalement je suis bien. Physiquement je dois encore me préparer et j’espère évidemment être prêt le 12 juin pour le premier match”, a dit la pépite belge (30 ans) expliquant qu’il n’est “pas encore à 100%”.

“Je vais être à nouveau bon quand je vais enchaîner, quand je vais retrouver la confiance, et quand ma cuisse et ma cheville ne me feront plus mal du tout”, a-t-il dit aux journalistes qui l’interrogeaient sur son état de forme.

“J’ai vécu une saison malchanceuse, a poursuivi le Madrilène. Depuis le début de ma carrière, tout a été très bien et je n’ai pas eu beaucoup de blessures. Je ne peux pas tout mettre sur le dos de la malchance”, a toutefois reconnu Hazard, recruté à Madrid pour la somme record de 100 millions d’euros à l’été 2019.

Depuis, le Wallon n’a cessé de décevoir, ces deux dernières saisons, mais il a assuré lundi qu’il envisage toujours son avenir à Madrid où il lui “reste trois ans de contrat”.

De Bruyne: pas d’opération, Martinez “positif”

Kevin De Bruyne, qui souffre de fractures au nez et à l’orbite gauche “ne devra pas se faire opérer”, a annoncé le sélectionneur de l’équipe de Belgique, Roberto Martinez.

Selon ce dernier, “les nouvelles sont bonnes et tout devrait rentrer dans l’ordre. Kevin rejoindra l’équipe dans une semaine” après quelques jours de repos.

Kevin De Bruyne avait violemment heurté l’Allemand Antonio Rüdiger en deuxième période de la finale de Ligue des champions perdue 1-0 par City face à Chelsea samedi dernier.

“Nous avons modifié le programme de Kevin. Normalement, il aurait eu des vacances, mais maintenant nous devons remplir ces sept jours différemment. Il doit subir des tests pour voir ce que nous pouvons faire de lui. Quand j’ai parlé à Kevin, il est resté positif. Avec une opération, il n’aurait pas pu participer à l’Euro. Nous avons maintenant le sentiment qu’il sera prêt”, a pronostiqué l’entraîneur.

Henry, en catimini

L’attention étant portée sur l’état de santé de deux des stars de la sélection, le retour du Français Thierry Henry est presque passé inaperçu.

L’ancien buteur des Bleus a pourtant fait son retour en Belgique, l’un des favoris pour le titre, qui disputera son premier match de l’Euro contre la Russie, à Saint-Pétersbourg.

“C’est un honneur et un privilège d’être appelé à prêter main forte à Roberto”, a commenté “Titi” sur les réseaux sociaux.

Henry, 43 ans, fera donc partie du staff technique et retrouvera le poste d’assistant de Roberto Martinez qu’il avait occupé entre 2016 et 2018, atteignant notamment la demi-finale de la Coupe du monde 2018, avant des expériences compliquées en tant qu’entraîneur principal à Monaco puis à Montréal en MLS ces deux dernières saisons.