Euro: Kalvin Phillips, le “Pirlo du Yorkshire” qui doit tout à Bielsa

Kalvin Phillips après la victoire de l’Angleterre sur la Croatie pour son premier match de l’Euro le 13 juin 2021 à Wembley
Par Frédéric HAPPE / © 2021 AFP

Et si c’était lui, la révélation anglaise de l’Euro? Alors que tout le monde attend Phil Foden, voire Jude Bellingham, Kalvin Phillips, couvé depuis 2018 à Leeds par Marcelo Bielsa, a frappé un grand coup dimanche contre la Croatie (1-0).

Comme trop souvent, c’est le buteur, Raheem Sterling, qui a été désigné homme du match par le panel de l’UEFA, mais le milieu de terrain, passeur décisif, l’aurait amplement mérité.

Dans une équipe d’Angleterre qui sait qu’elle ne pourra pas compter uniquement sur l’incroyable somme de talents offensifs pour bien figurer, Phillips (25 ans, 9 sélections) a été un maillon très convaincant entre défense et attaque.

Efficace pour protéger son campil a récupéré 7 ballons, dont 6 au milieu de terrain ou dans les 30 mètres adverses

, il a aussi été le joueur anglais qui a réussi le plus de dribbles et a affiché 94% de passes réussies.

Plus de la moitié des ballons touchés (26/44) l’ont été chez l’adversaire, dans un rôle inhabituellement offensif pour lui, qui a été reconverti en sentinelle devant la défense par Bielsa à son arrivée à Leeds.

Bielsa “vit et respire football”

“Quand l’entraîneur est arrivé la première fois, on a eu une réunion où il a énuméré les noms de tous les joueurs pour nous dire quel numéro on aurait. Je pensais avoir le 8, ou un truc comme ça, mais il m’a dit numéro 4. J’ai été surpris, parce que cela ne m’avait jamais traversé l’esprit que je pouvais jouer là”, avait-il raconté à The Athletic il y a quelques mois.

Plutôt milieu relayeur, Bielsa lui a fait travailler ses qualités défensives et son jeu aérien pour être capable de redescendre former une ligne défensive de trois avec les centraux, mais aussi de servir de rampe de lancement reculée grâce à sa qualité de passe exceptionnelle.

Les proches du club témoignent tous du soin particulier que Bielsa à pris à façonner le “nouveau” Kalvin Phillips, ce qui, quand on connaît la passion de l’Argentin, veut dire beaucoup.

“C’est un acharné, il est tellement passionné par le football. Beaucoup de managers sont des passionnés, mais pas au même niveau que lui. Il vit et respire football absolument tous les jours”, avait dit Phillips de son “mentor”.

Le travail spécifique quotidien a en tout cas rapidement payé.

Il y a deux saisons, alors que Leeds était encore en Championship (D2), Gareth Southgate l’avait déjà repéré et il lui a offert sa première sélection le 8 septembre 2020 contre le Danemark, quelques semaines seulement après le retour de son équipe en Premier League.

Après le report d’un an de l’Euro en raison de la pandémie de Covid et une saison dans l’élite, sa place dans les 26 était devenue une évidence.

Relax

“Être en mesure de travailler avec le coach qu’il a et de jouer une saison en Premier League lui a donné énormément de confiance”, a souligné le sélectionneur pour qui “tous ses atouts étaient déjà là (il y a un an), la capacité à jouer long, la dimension athlétique, sa volonté…”.

Contrairement à Bielsa, Southgate pense qu’il peut être performant à un autre poste que milieu défensif.

“On lui demande de jouer dans une position légèrement plus avancée que celle qu’il occupe avec son club, mais il a la technique pour le faire. Il nous donne davantage de solidité au milieu ce qui nous permet d’aligner quatre joueurs offensifs en comptant Mason (Mount) au milieu”, a détaillé l’entraîneur.

Né à Leeds, où il a franchi toutes les étapes jusqu’à devenir le premier joueur du club appelé en équipe nationale depuis Alan Smith en 2004, alors qu’il aurait pu représenter la Jamaïque, Phillips ne laisse en tout cas pas le succès lui monter à la tête.

“Honnêtement, je suis juste décontractéc’est le type de personne que je suis, peu importe ce qu’il m’arrive. J’essaye juste de faire mon chemin en étant aussi relax que possible”, a-t-il assuré après le match.

“Kalvin, c’est de la haute performance pour zéro entretien”, a glissé Southgate, “un joueur comme on les aime”.