Euro Espoirs: tirage clément pour les Bleuets, corsé pour les Anglais

L’équipe de France des moins de 21 ans avant le match de qualification à l’Euro 2021 contre le Liechtenstein, à Vaduz, le 12 novembre 2020
Par Jeremy TALBOT / © 2020 AFP

Les Bleuets ont hérité d’un groupe assez abordable en compagnie notamment du Danemark pour le premier tour de l’Euro des Espoirs fin mars en Hongrie, le tirage au sort jeudi ayant accouché d’un groupe D très relevé autour de l’Angleterre.

Tête de série, la sélection dirigée par Sylvain Ripoll se savait à l’abri de l’Espagne, qui l’avait battue en demi-finale du tournoi 2019 avant d’être sacrée championne, et de l’Allemagne qui avait atteint la finale.

Mais le chapeau 2 était bien garni entre les Pays-Bas, véritable machine à buts pendant les qualifications (46 buts en 10 matches), l’Italie et le Portugal de l’ancien buteur lillois Rafael Leao, désormais à l’AC Milan.

C’est le Danemark qui est finalement sorti de la boule ouverte par l’ancien international suisse Philippe Senderos, préposé au tirage au sort lors d’une cérémonie organisée par l’UEFA à huis clos, pandémie oblige.

Les Danois ont fini en tête d’un groupe de qualification également composé de la Roumanie et de l’Ukraine, entre autres, enregistrant un total de huit victoires et deux défaites.

Les Bleuets devront par ailleurs se mesurer à la Russie, leader de son groupe durant les éliminatoires, et à l’Islande. Selon la FFF, les rencontres sont prévues à Szombathely ou Györ, en Hongrie.

Euro en deux temps

Elargi à seize équipes, l’Euro des Espoirs se déroulera en deux temps, avec une phase de groupes du 24 au 31 mars 2021. Les deux premiers de chaque poule accèderont à un “Final 8” disputé du 31 mai au 6 juin 2021, dans des matches à élimination directe menant à la finale à Ljubljana, après des quarts et demi-finales partagés entre Hongrie et Slovénie.

Demi-finalistes en 2019, les Français abordent le prochain rendez-vous continental avec ambition, poussés par leur campagne qualificative réussie (9 victoires, 1 défaite) et des individualités fortes comme Jules Koundé, Houssem Aouar, Jeff-Reine Adélaïde et le buteur maison Odsonne Edouard.

“Il est évident qu’on peut faire quelque chose de bien”, n’a d’ailleurs pas caché Ripoll qui, après l’Euro, conduira les moins de 21 ans aux Jeux olympiques de Tokyo.

Au printemps, il faudra cependant être bien en jambes pour cette phase de groupe organisée sans tour de chauffe. Aucun créneau n’a été dédié aux sélections pour des matches de préparation, au milieu d’un calendrier rendu hyper dense par la pandémie de Covid-19.

Dans le groupe B, les champions d’Europe espagnols rencontreront l’Italie, avec laquelle ils partagent le record de titres dans la compétition (cinq), ainsi que la République tchèque et la Slovénie.

Les Allemands, finalistes en 2019, trouveront sur leur route les Pays-Bas du latéral parisien Mitchel Bakker, en plus de la Roumanie et la Hongrie, autres pensionnaires du groupe A.

La bataille promet d’être serrée dans le groupe D avec l’Angleterre, le Portugal, la Croatie et la Suisse. “C’est un groupe difficile”, en a souri Senderos, presque désolé d’avoir eu la main si lourde pour la Nati.