Euro-Espoirs: succès étriqué mais mérité des Bleuets en Macédoine du nord

Le sélectionneur des Espoirs Sylvain Ripoll qui donne des consignes à ses joueurs face au Danemark à Szombathely le 25 mars 2021, a engrangé un nouveau succès avec les Bleuets en Macédoine

/ © 2021 AFP

L’équipe de France espoirs, avec le onze largement victorieux de l’Arménie (7-0) jeudi dernier reconduit en bloc, est allée obtenir un succès étriqué mais amplement mérité en Macédoine du Nord (1-0), mardi dans une National Arena Todor Proeski de Skopje quasiment vide.

Les Bleuets, dominateurs, ont dû attendre la 75e minute pour marquer le seul but du match: la libération est venue de l’arrière pour la France, avec Pierre Kalulu. Le latéral milanais, lancé en profondeur par le Lyonnais Maxence Caqueret, a trompé enfin la vigilance du gardien nord-macédonien David Denkovski après avoir été remis en jeu par Jovan Manev sur une première reprise manquée.

Avec ce succès, le quatrième d’affilée dans la compétition (pour 16 buts marqués et aucun encaissé), les hommes de Sylvain Ripoll conservent la tête du groupe H avec toujours 3 points d’avance sur l’Ukraine vainqueur à domicile de la Serbie (2-1).

Dans les vingt-cinq premières minutes, la possession du ballon a été quasiment sans partage pour les Bleuets, qui ne se sont néanmoins créé aucune occasion face à des Macédoniens bien organisés et quadrillant bien leur moitié de terrain.

Denkovski retarde l’échéance

Il a fallu attendre la 25e minute pour voir Caqueret décocher le premier tir cadré de la rencontre.

Cette frappe d’environ 25 mètres, certes trop molle, a eu le don de réveiller les Bleuets qui se sont alors créé plusieurs occasions, dont une tête croisée de Benoît Badiashile sur un centre d’Adrien Truffert frôlant le poteau droit du but de Denkovski (34e), ou encore un nouveau tir de Caqueret d’une vingtaine de mètres s’écrasant sur le poteau droit (37e).

Mais le score restait vierge à la pause, malgré une grosse occasion

la seule du match pour l’équipe locale

de Mario Ilievski (40e), qui prenait de vitesse Benoît Badiashile mais dont la tentative de glisser le ballon entre les jambes d’Illan Meslier ne trompait pas le gardien tricolore.

En seconde période, les coéquipiers de William Saliba ont mis le pied sur l’accélérateur et se sont alors procuré plusieurs nettes occasions.

A la 65e minute, Sofiane Diop (65e), lancé par Amine Adli dans le dos de deux défenseurs macédoniens, a vu son tir de près dévié du pied par Denkovski.

Deux minutes plus tard, le tir de Ryan Cherki après un une-deux avec Diop a été détourné par Denkovski.

A la 71e minute, celui-ci a encore dévié une tête des six mètres d’Arnaud Kalimuendo sur un centre au deuxième poteau de la gauche d’Enzo Le Fée, entré trois minutes plus tôt.

Avant le but libérateur de Kalulu à l’entame du dernier quart d’heure.