Euro: Doublé de Wijnaldum, les Pays-Bas en démonstration contre la Macédoine du Nord

Le milieu de terrain néerlandais Georginio Wijnaldum (d), félicité par ses coéquipiers, après avoir marqué le 3e but, et son 2e du match face à la Macédoine du nord, lors de la 3e journée du groupe C à l’Euro 2020, le 21 juin 2021 à Amsterdam
/ © 2021 AFP

Les Pays-Bas sont chauds. Déjà assurés de la première place du groupe C avant le coup d’envoi, les “Oranje” n’ont fait qu’une bouchée de la Macédoine du Nord 3-0, avec un doublé de Wijnaldum et une démonstration de Depay, impliqué sur les trois buts.

Etrangement, pour ce match sans enjeu, le sélectionneur Frank de Boer avait renoncé à aligner une équipe B. Seuls deux remplaçants trouvaient place dans le onze de départ: Ryan Gravenberch, le petit prodige de l’Ajax de 19 ans, et Donyell Malen, auteur d’une belle entrée en deuxième période contre l’Autriche (2-0).

Le grand Wout Weghorst et Marten de Roon étaient laissés au repos.

Sans forcer leur talent, et en évitant blessures et cartons, les coéquipiers du capitaine Georginio Wijnaldum ont confirmé qu’ils étaient rodés, et qu’il faudrait compter sur eux lors de la phase à élimination directe qui commence.

Memphis Depay, le futur Barcelonais, véritable chef d’orchestre de l’attaque dans ce tournoi, a ouvert le score (1-0, 24e) après un une-deux d’école avec Malen.

Wijnaldum a ensuite réussi un doublé en quelques minutes. Il a repris victorieusement un centre parfait de Depay à ras terre dans les six mètres (2-0, 50e), avant de mettre au fond un ballon repoussé par le gardien sur un tir du même Depay (3-0, 58e).

Haie d’honneur pour Pandev

Pour leur 8e de finale, les Hollandais quitteront leur public de la Johan Cruyff Arena d’Amsterdam, pour découvrir le stade de Budapest, qui porte le nom d’une autre légende du football, Ferenc Puskas. L’adversaire des “Oranje” sera un troisième de groupe (D, E ou F) à 18h00.

Le moment d’émotion du match est survenu à la 67e minute, lorsque Goran Pandev, le capitaine de la Macédoine du Nord et ancien vainqueur de la Ligue des champions avec l’Inter, est sorti en larmes entre une haie d’honneur de ses coéquipiers, après sa 121e et dernière sélection, à 37 ans.

Avant le match au moment de l’échange des fanions, le capitaine néerlandais Georginio Wijnaldum lui avait fait cadeau d’un maillot orange des Pays-Bas floqué à son nom “Goran Pandev”.

L’attaquant aux 38 buts en 120 sélections avait qualifié son pays pour son tout premier tournoi international grâce à un but en barrage éliminatoire de l’Euro en novembre contre la Géorgie.