Euro: des supporters parviennent à entrer sans billet dans Wembley

Des policiers près de Trafalgar Square à Londres pendant une retransmission sur écran géant de la finale de l’Euro entre l’Angleterre et l’Italie le 11 juillet 2021
/ © 2021 AFP

Des supporters ont réussi à s’introduire sans billet dans Wembley pour assister dimanche soir à la finale de l’Euro entre l’Italie et l’Angleterre, selon la police et la société gestionnaire du stade londonien à l’intérieur duquel une scène de violence a été filmée.

“Un petit nombre de personnes” a réussi à entrer dans l’enceinte sans billet, selon la police londonienne et un porte-parole du stade.

“Quiconque à l’intérieur du stade sans billet sera immédiatement éjecté”, a ajouté un porte-parole du stade.

Selon l’agence de presse britannique PA, des membres de la sécurité du stade ont été aperçus “plaquant des gens au sol”. Selon un témoin cité par PA, 300 personnes ont essayé de forcer le passage pendant la première mi-temps, et des contrôles des billets ont été effectués lors de la mi-temps.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, visiblement prise dans les couloirs du stade, on peut voir un groupe d’hommes frapper à coups de pieds et de poings, y compris quand des gens sont à terre, alors que des agents du stade tentaient d’intervenir.

Plus tôt dans la journée, des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des dizaines de supporters sans billet renverser des barrières face à des agents de sécurité submergés.

La police de Londres a effectué 45 arrestations en marge de la finale de l’Euro, a-t-elle annoncé en fin de soirée sur Twitter, soulignant que nombre de policiers restaient sur le terrain, “pour aider les fans qui quittent Wembley ou le centre de Londres”.

Jets de projectiles

L’ambiance autour du stade s’était tendue avant la finale de l’Euro entre l’Italie et l’Angleterre, avec quelques incidents et jets de projectiles.

Plusieurs dizaines de milliers de supporters anglais s’étaient rassemblés autour du stade depuis la matinée et certains, éméchés, ont commencé à jeter en l’air des pierres, canettes de bières, sacs à dos ou encore cônes de signalisation sur des passants, a constaté un journaliste de l’AFP.

Trois supporters italiens ont aussi été pris à partie par des supporters anglais déchaînés et un drapeau italien a été brûlé dans le centre de Londres, ont également constaté des journalistes de l’AFP.

La plupart des supporters italiens qui possèdent un billet pour assister à la finale ont vite rejoint le stade et leurs places.

Les voies piétonnes d’accès au stade étaient jonchées de détritus et de bouteilles cassées.

Sur Twitter, la police de Londres a demandé aux supporters de ne pas se rendre à Wembley s’ils n’avaient pas de billets, car “la zone est extrêmement fréquentée”.

“Nous avons des agents sur place pour s’occuper de la foule et assurer la sécurité des gens”, a-t-elle précisé.

Un journaliste de l’AFP a également constaté que des trains remplis de supporters quittaient Wembley pour le centre de Londres, sans doute afin de suivre le match devant des écrans de télévision.