Euro: Cristiano Ronaldo, astre du Portugal au crépuscule ?

L’attaquant portugais Cristiano Ronaldo frustré après la défaite face à la Belgique en 8e de finale de l’Euro, à Séville, le 27 juin 2021
Par Bruno CRAVO / © 2021 AFP

L’étoile Cristiano Ronaldo a pâli: éliminée de l’Euro par la Belgique dimanche (1-0), la star portugaise a échoué dans sa mission de conserver le titre européen conquis en 2016 et de postuler à un sixième Ballon d’Or. Et à 36 ans, les années passent…

Sorti dès les huitièmes de finale, comme il y a trois ans au Mondial-2018 contre l’Uruguay (2-1), “CR7” n’a pas réussi le doublé européen dont il rêvait pour égaler l’Espagne, sacrée à l’Euro-2008 et l’Euro-2012.

La star de la Juventus Turin et ses coéquipiers n’ont pas fait honneur à leur statut de champions d’Europe en titre, alors qu’ils s’étaient extirpés tant bien que mal d’un groupe F très relevé avec l’Allemagne, la France championne du monde et la Hongrie.

Malgré son doublé lors de la victoire inaugurale face aux Hongrois (3-0), son but contre l’Allemagne lors d’une défaite finalement sans conséquence (4-2), puis son doublé sur penalty face aux Bleus (2-2), Ronaldo a flanché au pire moment: à l’heure des matches à élimination directe.

Précieux mais insuffisant pour qualifier son équipe pour les quarts et pour prolonger la mainmise portugaise sur le football européen, initiée à l’Euro-2016 et prolongée en 2019 avec un trophée en Ligue des nations.

Son coup franc puissant a été boxé par Thibaut Courtois (25e) et ses tentatives n’ont pas fait mouche, dans un match où la défense belge a bien muselé l’attaque portugaise.

Compteur arrêté

Face à cette mission collective non accomplie, Cristiano Ronaldo aurait pu se consoler avec les objectifs individuels.

Le quintuple Ballon d’Or est entré dans l’histoire en disputant au moins une rencontre dans cinq Euros différents puis en devenant le meilleur buteur de l’histoire de la compétition (14 buts) en dépassant les neuf buts du Français Michel Platini.

Il a aussi égalé au passage les 109 buts de l’Iranien Ali Daei, devenant le codétenteur du record du monde des buts inscrits en sélection… sans parvenir à le doubler dimanche.

De même, avec 179 sélections, il n’a pas pu dépasser l’Espagnol Sergio Ramos (180) en tant que joueur européen le plus capé en équipe nationale.

Hors course pour le Ballon d’Or

Sans titre majeur avec la Juventus au terme d’une saison décevante, Cristiano Ronaldo achève sa campagne sans véritable argument pour prétendre à un nouveau Ballon d’Or.

Les conquêtes de la Coupe et de la Supercoupe d’Italie ainsi que du titre de meilleur buteur de Serie A avec 29 réalisations ne devraient pas suffire pour lui faire regoûter à un trophée qu’il n’a plus gagné depuis 2017.

Les principaux candidats européens, comme les Français N’Golo Kanté ou Kylian Mbappé ou le Belge Kevin De Bruyne, restent eux en lice pour remporter l’Euro.

Et, de l’autre côté de l’Atlantique, l’Argentin Lionel Messi et le Brésilien Neymar, peuvent marquer des points lors de la Copa America qui se déroule en ce moment au Brésil.

Du côté de Ronaldo, le rendez-vous avec le Portugal a été manqué et il lui faut désormais se tourner vers le Mondial-2022 au Qatar où, à bientôt 38 ans, il rêvera sans doute de retrouver la lumière… et de retarder le crépuscule.