Les Espagnols exultent après le but de Rodrigo qui envoie la Roja Ă  l’Euro-2020, Ă  la fin du match contre la Suède, le 15 octobre 2019 Ă  Solna
/ © 2019 AFP

L’Espagne est le sixième pays qualifiĂ© pour l’Euro-2020 après son match nul 1-1 arrachĂ© dans le temps additionnel en Suède, associĂ© Ă  celui concĂ©dĂ© sur le mĂŞme score par la Roumanie devant la Norvège, mardi, lors de la 8e journĂ©e des qualifications.

Avec ce nul, l’Espagne compte 20 points, soit cinq de plus que la Suède et six par rapport Ă  la Roumanie, alors qu’il ne reste que deux journĂ©es de compĂ©tition. Ces deux nations s’affrontant lors de la neuvième journĂ©e, elles ne pourront pas donc toutes les deux dĂ©passer la Roja.

L’Espagne, qui fera partie des pays-hĂ´tes de la compĂ©tition, rejoint la Belgique, l’Italie, la Russie, la Pologne et l’Ukraine, dĂ©jĂ  qualifiĂ©s.

Lors du corner de la dernière chance pour les Espagnols, menés depuis le début de la seconde période, Fabian Ruiz a récupéré la balle au second poteau, et, étrangement seul, a pu centrer en force pour la déviation de Rodrigo Moreno, entré en cours de match (1-1, 90e+2).

Au mĂŞme moment, l’Ă©galisation de la Norvège contre la Roumanie par Sorloth donnait la qualification aux Espagnols, qui ont largement dominĂ© la rencontre.

MalgrĂ© leur 72% de possession et trois fois plus de passes que les SuĂ©dois, ils n’avaient pas rĂ©ussi Ă  tromper Robin Olsen. La faute Ă  un jeu d’attaque pas assez incisif et un peu de suffisance, qu’a illustrĂ©e le dribble manquĂ© de Thiago Alcantara sur le gardien alors qu’il avait le but ouvert Ă  l’entame du match (2e).

Après vingt minutes oĂą ils n’ont presque pas franchi leur moitiĂ© de terrain, les SuĂ©dois ont ensuite Ă©tĂ© aussi dangereux que les Espagnols jusqu’Ă  leur but. David de Gea a dĂ» s’incliner sur une tĂŞte de Berg (50e) qui a suivi deux frappes suĂ©doises dans une dĂ©fense espagnole friable en l’absence de Sergio Ramos, rĂ©cent recordman du nombre de sĂ©lections en Espagne, suspendu.

Le gardien espagnol, blessĂ© et sorti tĂŞte basse, a ensuite Ă©tĂ© remplacĂ© Ă  l’heure de jeu par celui de Chelsea Kepa Arrizabalaga. Ce dernier n’a rien eu Ă  se mettre sous les gants.

Les deux matches nuls de la tournĂ©e nordique de l’Espagne, après la Norvège samedi (1-1), laissent toutefois un bilan mitigĂ© pour le sĂ©lectionneur Robert Moreno, qui avait fait six changements entre les deux rencontres et s’Ă©tait passĂ© de Sergio Busquets mardi soir.