Le patron du foot allemand Fritz Keller lors d’un point presse au siège de la DFB à Francfort, le 27 septembre 2019
/ © 2020 AFP

Le président de la Fédération allemande de football (DFB) Fritz Keller a mis la pression mardi sur son sélectionneur Joachim Löw, en lui fixant comme objectif d’atteindre au moins les demi-finales de l’Euro-2020 (12 juin-12 juillet).

“Nous devons

-et Jogi (le surnom de Joachim Löw, NDLR) ne va pas aimer entendre ça–, atteindre les demi-finales. Peut-être même la finale”, a déclaré le président de la DFB à Leipzig à l’occasion du 120e anniversaire de la création de la fédération allemande.

L’Allemagne reste sur une humiliante élimination dès la phase de poules de la dernière Coupe du monde, en 2018 en Russie, et elle a hérité pour l’Euro-2020 d’un groupe très relevé avec la France, championne du monde en titre, le Portugal, vainqueur du dernier Euro, et une équipe encore à définir.

“Nos adversaires en phase de poules, c’est vraiment du costaud, mais ce que notre équipe a montré lors de nos derniers matches me donnent des raisons d’espérer”, a expliqué M. Keller.

L’Allemagne a en effet terminé à la première place de son groupe de qualifications, devant les Pays-Bas, avec un bilan de sept victoires et une défaite.

La Mannschaft disputera ses trois matches de poule à domicile, à Munich.

Löw, en poste depuis 2006 et sous contrat avec la DFB jusqu’en 2022, tient lui un discours beaucoup plus prudent sur les chances de son équipe qui pointe désormais à la 15e place du classement Fifa.

Il a répété à plusieurs reprises que son équipe ne faisait partie des favorites de l’Euro-2020.