Le capitaine norvĂ©gien Alexander Sorloth, Ă  la fin du match de qualification Ă  l’Euro-2020 contre la Roumanie, le 15 octobre 2019, Ă  Bucarest
/ © 2019 AFP

Les seize nations bataillant en mars pour les quatre derniers billets pour l’Euro-2020 vont connaĂ®tre leurs adversaires, vendredi lors du tirage au sort des barrages Ă  Nyon (Suisse), qui affinera encore la composition finale des groupes Ă  une semaine du tirage principal du 30 novembre.

Pour ces rescapĂ©s, incapables de dĂ©crocher leur billet via les Ă©liminatoires terminĂ©s mardi, les barrages reprĂ©sentent une deuxième chance. La dernière pour espĂ©rer voir l’Euro-2020 (12 juin-12 juillet).

Les seize qualifiĂ©s pour les barrages sont dĂ©jĂ  connus. Leur identitĂ© dĂ©coule des rĂ©sultats de la Ligue des nations 2018-2019, cette nouvelle compĂ©tition lancĂ©e par l’UEFA après le Mondial pour rendre certaines fenĂŞtres internationales plus attractives.

A chaque Ligue (ou division, de A Ă  D) de la Ligue des nations correspond une “voie” de qualification, et donc un ticket pour l’Euro, obtenu Ă  la suite d’un barrage Ă  quatre sous forme de demi-finale et finale Ă  match unique, prĂ©vues respectivement le jeudi 26 mars 2020 et le mardi 31 mars 2020.

En demi-finale, le mieux classĂ© en cumulĂ© lors de la Ligue des nations accueille le moins bien classĂ© des quatre barragistes de la “voie”, tandis que le deuxième mieux classĂ© accueille le troisième. Le pays hĂ´te de la finale de chaque voie est tirĂ© au sort vendredi.

Chance inespérée

Fait rare, les “petites” nations disposent ici d’une chance inespĂ©rĂ©e pour se qualifier pour l’Euro: un ticket sera attribuĂ© Ă  la GĂ©orgie, la MacĂ©doine du Nord, au Kosovo ou au Belarus, en lice dans la “voie” D.

Si les affiches des voies B et D sont dĂ©jĂ  connues, cela se corse pour les “voies” A et C. Des Ă©quipes de Ligue A, seule l’Islande n’est pas dĂ©jĂ  qualifiĂ©e pour l’Euro. Les Islandais sont donc dans l’attente de connaĂ®tre leurs adversaires: il s’agira de trois Ă©quipes repĂŞchĂ©es dans la Ligue C de la Ligue des nations, Ă  savoir la Bulgarie, IsraĂ«l, la Hongrie ou la Roumanie.

Parmi ces quatre Ă©quipes, une nation sera placĂ©e dans la “voie” C, aux cĂ´tĂ©s de l’Ecosse, la Norvège et la Serbie. Les Ecossais, mieux classĂ©s que leurs adversaires, savent qu’ils accueilleront leur demi-finale, mais attendent le nom de leur opposant, tandis que les NorvĂ©giens accueilleront les Serbes.

Ce tirage complexe prĂ©vu Ă  une semaine du grand tirage au sort de la phase finale, le 30 novembre Ă  Bucarest (Roumanie), permettra d’affiner encore plus l’issue de celui-ci.

En effet, quatre nations barragistes sont pays-hĂ´tes de la compĂ©tition et seraient, en cas de qualification, automatiquement reversĂ©s dans un groupe prĂ©-Ă©tabli (l’Ecosse dans le groupe D avec l’Angleterre, par exemple).

Et pour s’Ă©viter de devoir procĂ©der Ă  un nouveau tirage au sort en urgence dĂ©but avril dans le cas oĂą un pays-hĂ´te se qualifierait et chamboulerait les groupes, l’UEFA va prĂ©-attribuer provisoirement un ou plusieurs groupes Ă  chacune des “voies”, en anticipant les qualifications Ă©ventuelles de pays-hĂ´tes.

Le tirage au sort des barrages voie par voie:

Voie D

. Demi-finale 1: GĂ©orgieBelarus

. Demi-finale 2: Macédoine du NordKosovo

Voie C

. Demi-finale 1: Écosse(équipe tirée au sort)

. Demi-finale 2: NorvègeSerbie

Voie B

. Demi-finale 1: Bosnie-HerzégovineIrlande du Nord

. Demi-finale 2: SlovaquieIrlande

Voie A

. Demi-finale 1: Islande(équipe à déterminer)

. Demi-finale 2: (équipe à déterminer)(équipe à déterminer)