Espagne: Zidane se sent “soutenu” au Real mais laisse planer le doute sur son futur

Zinedine Zidane l’entraîneur du Real Madrid au stade Alfredo di Stefano de Madrid le 12 décembre 2020
/ © 2021 AFP

L’entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, a déclaré lundi qu’il se sentait “soutenu par tout le monde” au club, tout en laissant planer le doute sur son avenir à l’issue de cette saison.

“Nous sommes dans le même bateau, je me sens soutenu par tout le monde”, a déclaré Zidane, interrogé lors d’une conférence de presse sur l’état de ses relations avec la direction du club et le président Florentino Pérez.

“En football, nous savons ce que nous avons à faire, nous devons recommencer à faire les choses correctement, comme nous l’avons fait récemment”, a déclaré l’entraîneur français à la veille du match en retard de championnat prévu mardi contre Getafe.

“Nous allons travailler, croire en ce que nous faisons et retrouver un peu plus de confiance et bien finir (la saison),”, a ajouté Zidane, assurant par ailleurs qu’il n’allait pas abandonner son poste en cours de saison.

“Qu’est-ce que je vais abandonner ? Je fais ce que j’aime”, a déclaré Zidane, insistant, comme il l’a fait vendredi lors d’une autre conférence de presse, sur le fait que “ceux d’entre nous qui sont ici méritent de travailler et c’est ce que nous allons essayer de faire”.

En revanche, le triple vainqueur de la C1 en tant que coach du Real a été plus énigmatique au sujet de la fin effective de son second mandat dans la capitale espagnole, lui dont le contrat expire en 2022.

“Nous verrons”, a-t-il dit avec un léger sourire, en précisant que “ce qui m’intéresse, c’est le quotidien, pour le reste je ne sais pas ce qui va se passer…”

“Je ne vois pas au-delà du match de demain” mardi, a assuré le technicien, dont le poste avait été menacé en décembre en raison des difficultés de son équipe durant la phase de poules de la Ligue des champions.

Le Real pointe à la 3e place de la Liga, ex-aequo avec le FC Barcelone, mais à sept points du leader, l’Atlético Madrid, qui compte deux matches en moins.