Espagne: un doublé de Griezmann permet au Barça de recoller au Real

Le milieu français de Barcelone, Antoine Griezmann, fête un but avec son coéquipier argentin Lionel Messi lors du match de Liga sur la pelouse de Villarreal, le 25 avril 2021
/ © 2021 AFP

Le FC Barcelone est revenu à hauteur du Real Madrid, deuxième de Liga, après son succès 2-1 sur le terrain de Villarreal grâce à un doublé d’Antoine Griezmann dimanche lors de la 32e journée.

Les Catalans n’ont pas manqué l’occasion de recoller à leurs rivaux madrilènes, qui n’ont pu faire mieux que 0-0 à domicile contre le Betis Séville samedi.

Ils pourront même les dépasser en cas de victoire à domicile jeudi contre Grenade en match en retard.

A nombre de matches égal avec le Barça, l’Atlético reste leader pour deux points avant son déplacement à Bilbao dimanche soir (21h00/19h00 GMT).

Entre les énormes occasions manquées du Barça en début de match puis l’ouverture du score de Villarreal, le champion du monde Antoine Griezmann, enfin intégré dans cette équipe

-avec désormais six buts lors de ses sept derniers matches–, a sorti ses coéquipiers d’une rencontre qui tournait au traquenard face aux demi-finalistes de Ligue Europa.

Mais “Grizi” n’a pas tergiversé et a égalisé immédiatement après le but encaissé (1-0, 26e). Lancé dans la profondeur par une ouverture de son défenseur Oscar Mingueza, l’attaquant français, pourtant excentré, a conclu d’une subtile louche (1-1, 28e). Avant de donner l’avantage aux Catalans dans la foulée (1-2, 35e).

Griezmann a anticipé une passe en retrait mal assurée de la défense du “sous-marin jaune” et a devancé la sortie du gardien adverse pour conclure.

Villarreal finit à dix

L’exclusion du défenseur de Villarreal Manu Trigueros (65e) pour un tacle dangereux sur Messi, semelle en avant sur la jambe d’appui de l’Argentin, a scellé le succès du Barça qui n’a pas payé ses ratés en début de match. Par exemple, quand Griezmann a buté sur les défenseurs de l’équipe entraînée par Unai Emery après une merveille de remise du plat du pied de Frenkie De Jong (6e), lui aussi passé à côté de l’ouverture du score dix minutes plus tard.

La reprise du milieu néerlandais, seul à la réception d’un centre au second poteau, envoyé sur le gardien (16e) a fait penser au match piège.

Une crainte confirmée quand l’attaquant nigérian Samuel Chukwueze, lancé dans le dos de la défense catalane et aidé par une glissade de Jordi Alba, a dribblé Ter Stegen pour ouvrir le score (1-0, 26e).

Ronald Koeman avait reconduit quasiment à l’identique la formation (en 3-5-2) qui avait réussi au club blaugrana en finale de Coupe du Roi (victoire 4-0 contre Bilbao) et face à Getafe (succès 5-2) avec l’association de Griezmann et Messi en pointe.

En bas de classement, Getafe s’est offert un bol d’air après son succès 2-0 à Huesca, avant-dernier. Avec cette victoire, face à un concurrent direct dans la lutte pour le maintien et grâce à un doublé de son attaquant turc Enes Ünal, le club de la banlieue de Madrid dispose de cinq points d’avance sur le premier relégable, Valladolid, qui doit rattraper un match en retard face à Bilbao mercredi.