Espagne: Tebas s’élève contre l’interdiction de délocaliser des matches

Le président de la Ligue espagnole de football Javier Tebas, le 12 septembre 2019 à Madrid
/ © 2020 AFP

Le président de la ligue espagnole de football Javier Tebas a affirmé vendredi qu’il ne resterait “pas passif” devant l’opposition actée par une commission de la FIFA de disputer des matches de championnats nationaux à l’étranger.

“Ce n’est qu’un comité, ils doivent encore passer par diverses étapes. Mais nous, nous n’allons pas rester passifs”, a affirmé le président de LaLiga vendredi, lors d’une réunion avec les médias internationaux de Madrid.

“Nous dénoncerons tout ce qui empêche le développement des championnats nationaux”, a ajouté Tebas.

Il a indiqué avoir “mal” reçu l’opposition de la Commission des “partenaires” (“stakeholders committee”) de la Fifa, qui a confirmé jeudi la position de la fédération internationale face aux tentatives de déplacer des matches de championnat à l’étranger.

La Commission des “partenaires” de la Fifa a validé le principe selon lequel, pour “les matches et compétitions de portée internationale”, “les matches nationaux officiels doivent se disputer sur le territoire de l’association concernée”.

“Ce qu’il faut faire, c’est les réguler. Quelques fenêtres par an pour que ces championnats nationaux puissent être disputés, par exemple, la dernière semaine de janvier aux Etats-Unis, en Arabie Saoudite ou où que ce soit… Pourquoi pas ? “, a interrogé Tebas.

“Pourquoi nos fans aux Etats-Unis n’auraient-ils pas le droit d’assister à un match en direct de la Liga espagnole? Ils peuvent le faire en NBA, en NFL… Et le reste du monde, on ne peut pas…”, a maugréé Tebas.

“Il y a eu beaucoup de changements à la FIFA… Ce sont de nouvelles personnes, mais avec de vieilles idées”, a-t-il taclé.

En octobre dernier, LaLiga a tenté d’organiser un match de championnat (VillarrealAtlético Madrid) à Miami, mais un juge espagnol a donné raison à la fédération espagnole et a avorté l’initiative.

Depuis, LaLiga attend une décision judiciaire (elle devrait tomber dans les prochaines semaines) concernant le match GéroneFC Barcelone, qu’elle avait déjà tenté de délocaliser à Miami en janvier 2019… et, en creux, sur la possibilité ou non d’organiser des matches de championnat à l’étranger.