Espagne: Suarez arrache les 3 points et l’Atlético s’offre un bol d’air

L’attaquant de l’Atlético de Madrid, Luis Suarez, exulte après son penalty réussi lors du match de Liga contre l’Athletic Bilbao, à Madrid, le 10 mars 2021
/ © 2021 AFP

Grâce à un but salvateur de son attaquant-star Luis Suarez, l’Atlético Madrid a arraché la victoire 2-1 contre l’Athletic Bilbao mercredi en match en retard de la 18e journée de Liga, et regagne du terrain sur ses concurrents directs en tête du classement.

Les “Colchoneros” ont concédé le premier but, une reprise manquée d’Iker Munian sur un centre en retrait d’Inaki Williams qui est quand même allée au fond (21e), mais ont réagi d’abord par une tête de Marcos Llorente, parfaitement trouvé par un centre de Thomas Lemar juste avant la pause (45e+2), puis un pénalty provoqué et transformé par l’inévitable Uruguayen (51e).

Dans le sillage de son retour en forme de ce week-end, avec un but marqué lors du derby de la capitale espagnole face au Real, le “Pistolero” a encore permis aux “Rojiblancos” de respirer en tête du classement, à une semaine d’un 8e de finale retour de Ligue des champions décisif à Chelsea (défaite 1-0 à l’aller).

Avec ce succès, l’Atlético compte désormais 6 points d’avance sur son premier poursuivant, le FC Barcelone (2e, 56 pts), et 8 points d’avance sur son voisin, le Real Madrid (3e, 54 pts).

Surtout, les Colchoneros ont désormais eux aussi disputé 26 matches de championnat comme leurs principaux concurrents pour le titre, et pourront aborder le dernier quart du championnat les yeux dans les yeux de leurs rivaux.

L’une des grosses satisfactions côté madrilène a été Thomas Lemar: l’international français, revenu à son meilleur niveau cette saison et qui brille depuis le début d’année, a illuminé les offensives “rojiblancas” et s’affirme comme un élément indispensable du dispositif de Diego Simeone.

Les Basques, de leur côté, peuvent nourrir quelques regrets: ils ont dominé le début de la première période et ont tenu les trois points pendant une petite demi-heure… avant que le leader n’impose son autorité.

Toujours 8e au classement, le vainqueur de la dernière Supercoupe d’Espagne face au Barça en janvier, reste aux portes de l’Europe, à neuf points du Betis (6e)… mais pourra se consoler en avril avec deux finales de Coupe du Roi en deux semaines (celle de 2020 repoussée contre la Real Sociedad, et celle de 2021 contre le Barça).