Le dĂ©fenseur franco-camerounais de Getafe, Allan Nyom, en interview avec l’AFP au Coliseum Alfonso Perez de Getafe, le 12 fĂ©vrier 2020
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2020 AFP

Un rideau de fer en Europe ? Allan Nyom, pilier franco-camerounais de l’impitoyable dĂ©fense de Getafe, rĂŞve d’emmener en Ligue des champions son Ă©quipe, troisième surprise de Liga avant de dĂ©fier le FC Barcelone samedi.

“Ca pourrait ĂŞtre notre tour de vivre notre conte de fĂ©es cette saison! Qui sait ?”, glisse le solide latĂ©ral droit nĂ© Ă  Neuilly-sur-Seine dans un entretien Ă  l’AFP.

Le beau songe de Getafe a dĂ©jĂ  commencĂ©: cinquième l’annĂ©e dernière, le club de la banlieue de Madrid a confirmĂ© cette saison, entre son podium provisoire et le 16e de finale de Ligue Europa Ă  venir contre l’Ajax Amsterdam.

Tout ça avec le 12e budget du pays (63,8 M EUR), plus de dix fois moins que le Barça !

Comment “el Geta” est-il parvenu Ă  se mĂŞler Ă  la bataille pour la Ligue des champions, promise aux quatre premiers, dans l’un des championnats les plus relevĂ©s du monde ?

“Je crois que notre première caractĂ©ristique, c’est que l’on travaille tous ensemble, on fait les efforts tous ensemble. C’est le plus important”, a soulignĂ© l’international camerounais de 31 ans, formĂ© Ă  Nancy et passĂ© par West Bromwich.

“Nous avons de bons joueurs, très techniques. Mais surtout, ces joueurs-lĂ  dĂ©fendent aussi tous très bien. C’est la combinaison parfaite pour nous”, a-t-il poursuivi.

Ce bloc dĂ©fensif infranchissable a propulsĂ© la formation banlieusarde au 3e rang du classement des meilleures dĂ©fenses en Espagne, juste derrière l’AtlĂ©tico et le Real Madrid. Et Getafe est Ă©galement la 5e meilleure attaque, grâce Ă  notamment Angel Rodriguez (9 buts, 2 passes en Liga) et Jaime Mata (8 buts, 3 passes).

Griezmann et Messi avant la C1

Nyom, arrivĂ© Ă  Getafe l’Ă©tĂ© dernier, souligne aussi le travail du technicien JosĂ© “Pepe” Bordalas, nommĂ© en 2016 et qui parvient Ă  rassembler les joueurs autour de son projet: “C’est un grand entraĂ®neur. Il parle constamment avec nous et il est très exigeant au quotidien. Il a son style propre, et il est en train de prouver qu’il est très bon.”

Avant de toucher du doigt son rĂŞve de Ligue des champions, Getafe va pouvoir se jauger face Ă  l’un des plus grands clubs d’Europe samedi, au Camp Nou.

Et Allan Nyom aura un sacrĂ© dĂ©fi Ă  relever face au champion du monde français Antoine Griezmann et le sextuple Ballon d’Or argentin Lionel Messi. “Quand il ne marque pas, il fait des passes dĂ©cisives”, rĂ©sume en souriant le latĂ©ral droit au sujet de la “Pulga”.

“Griezmann est un très bon joueur. Il a de grandes qualitĂ©s, et Ă  tout moment il peut faire la diffĂ©rence. Il faut anticiper et le suivre tout le match. Notre objectif, ce sera d’essayer de ne pas encaisser”, avance le solide arrière droit.

Getafe, Ă  sept points de son adversaire de samedi, le FC Barcelone, n’a jamais gagnĂ© au Camp Nou, et avait perdu Ă  l’aller (2-0) en septembre. Mais depuis, le club s’est renforcĂ© au point de vouloir jouer les trouble-fĂŞte parmi les gĂ©ants Barça, Real et AtlĂ©tico et de rĂŞver de Ligue des champions.

“Cette saison, ça paraĂ®t encore plus difficile de se classer parmi les quatre premiers, mais on va essayer. Il reste encore beaucoup de matches, mais c’est vrai qu’on a une possibilitĂ©…”, entrevoit dĂ©jĂ  Allan Nyom, le regard tournĂ© vers le ballon aux Ă©toiles.