Espagne: Memphis Depay continue de séduire le Camp Nou

L’attaquant néerlandais du Barça Memphis Depay (d) taclé par le défenseur de Getafe Juan Iglesias, le 29 août 2021 à Barcelone
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2021 AFP

Deux semaines après son récital inaugural face à la Real Sociedad, la recrue catalane Memphis Depay continue de séduire le Camp Nou avec le but de la victoire (2-1) pour le FC Barcelone face à Getafe dimanche pour la 3e journée de Liga.

Les Catalans ont ouvert la marque dès la 2e minute avec un but express de Sergi Roberto à la reprise d’un centre de Jordi Alba, puis Getafe a égalisé sur une jolie combinaison conclue par Sandro (19e). Et l’ex-attaquant lyonnais Depay a scellé la victoire avec un joli but à la 30e minute.

Lors des trois premiers matches sous les couleurs blaugrana, l’international néerlandais a déjà marqué deux buts et a délivré une passe décisive. C’est la recrue la plus efficace du Barça depuis Cesc Fabregas en 2011 (trois buts et quatre passes décisives lors de ses trois premiers matches de Liga).

Depay a même manqué le doublé de peu, mais sa reprise en aile de pigeon d’un centre de Sergino Dest n’a pas accroché le cadre en toute fin de match (85e).

Les hommes de Ronald Koeman ont maîtrisé la première période, puis ont levé le pied après la pause… et ont même failli se faire surprendre par un ancien de la maison, Carles Aleña (56e), puis par Nemanja Maksimovic (60e), qui ont eu les ballons pour égaliser.

Antoine Griezmann est notamment passé à côté de son match, et a été brièvement sifflé par le public.

“En tant qu’entraîneur, je ne peux jamais cautionner que le public siffle un de nos joueurs. On peut toujours critiquer un joueur s’il n’a pas la bonne attitude, mais ce n’est pas le cas d’Antoine. Il n’a certes pas eu l’efficacité requise, il n’était pas super bien, mais c’est juste un match. L’équipe n’a pas trouvé les espaces pour lui non plus. On ne peut pas lui demander de marquer quatre buts à chaque match”, a réagi Koeman en conférence de presse.

Malgré cela, ce succès est une satisfaction pour les fans catalans, qui étaient environ 20.000 au Camp Nou dimanche pour assister à la deuxième victoire de leur équipe une semaine après le nul 2-2 concédé à Bilbao : avec ce succès, le Barça revient provisoirement à la hauteur du Real Madrid, de Séville, Valence et Majorque en tête de Liga avec 7 points.

Seul l’Atlético Madrid, le champion d’Espagne en titre, aura l’occasion de dépasser tout ce peloton en cas de victoire dimanche soir (22h00) lors du choc de cette 3e journée face au Villarreal d’Unai Emery, vainqueur en titre de la Ligue Europa.