L’attaquant Antoine Griezmann (c) buteur pour le Barça sur le terrain de Eibar, fĂ©licitĂ© par Luis Suarez et Frenkie De Jong (g), le 19 octobre 2019
Par Jean DECOTTE / © 2019 AFP

Le trio “GSM” combine, Barcelone domine! Antoine Griezmann, Luis Suarez et Lionel Messi ont chacun marquĂ© Ă  Eibar (3-0) samedi, permettant au Barça de prendre provisoirement la tĂŞte du Championnat d’Espagne avant le dĂ©placement du Real Madrid Ă  Majorque pour la 9e journĂ©e.

Au stade Ipurua, Griezmann a ouvert le score en gagnant son face-Ă -face avec le gardien, aidĂ© par le poteau (13e) et bien lancĂ© dans le dos de la dĂ©fense par son compatriote ClĂ©ment Lenglet. Puis “Grizi” s’est muĂ© en passeur avec un subtil dĂ©calage pour Messi, buteur d’un tir croisĂ© (58e). Et Suarez s’est joint Ă  la fĂŞte sur une offrande de l’Argentin et une action initiĂ©e par Griezmann (66e).

Au classement, l’Ă©quipe d’Ernesto Valverde prend provisoirement les commandes (1re, 19 pts) en attendant le match du Real (2e, 18 pts) en soirĂ©e. Grenade est troisième (17 pts) et l’AtlĂ©tico au pied du podium (15 pts) avant de recevoir Valence samedi après-midi.

Ce net succès, le cinquième d’affilĂ©e toutes compĂ©titions confondues pour le FC Barcelone depuis une piteuse dĂ©faite Ă  Grenade (2-0), confirme le rebond des Catalans après un dĂ©but de saison poussif.

Evidemment, pour expliquer ce renouveau, il y a les multiples retours de blessures, Ă  l’image du dĂ©fenseur français Samuel Umtiti, très bon pour son match de reprise.

Complicité croissante

Mais le Barça bĂ©nĂ©ficie aussi d’une complicitĂ© croissante entre la recrue phare Griezmann et le duo sud-amĂ©ricain Messi-Suarez.

A Eibar, le leader d’attaque de l’Ă©quipe de France a rayonnĂ© par ses appels et son jeu Ă  une touche, signant son 4e but de la saison (tous en Liga): sang-froid absolu pour tromper le gardien du gauche après une longue course dans l’espace (13e), puis altruisme pour dĂ©caler Messi dans la surface alors qu’il aurait pu frapper (58e). Et c’est encore lui qui initie l’action du troisième but en lançant son capitaine dans l’espace !

Bref, le trio “GSM” devrait aider Barcelone Ă  faire le deuil du retour avortĂ© de Neymar, surtout si ces trois-lĂ  combinent aussi bien et se trouvent aussi facilement dans une dĂ©fense resserrĂ©e comme celle d’Eibar.

Les Barcelonais ont d’ailleurs parfaitement alternĂ© les sĂ©quences de franchissement du haut pressing adverse et les moments de conservation du ballon devant une dĂ©fense regroupĂ©e, et n’ont finalement connu que peu d’alertes mis Ă  part un tir non cadrĂ© de Pedro Leon (13e). En dĂ©fense, malgrĂ© l’absence de Gerard PiquĂ© (suspendu), Lenglet et Umtiti ont surnagĂ©, gagnant de nombreux duels.

C’est un scĂ©nario idĂ©al pour Ernesto Valverde: le technicien peut dĂ©sormais se projeter vers le dĂ©placement europĂ©en sur le terrain du Slavia Prague mercredi en Ligue des champions, dans une semaine qui s’annonce tronquĂ©e: la fĂ©dĂ©ration espagnole a dĂ©cidĂ© de reporter le clasico face au Real Madrid, initialement prĂ©vu samedi prochain, en raison des violences survenues cette semaine Ă  Barcelone.