Espagne: le Real plombe Eibar et remet la pression sur l’Atlético

La joie de Karim Benzema, félicité par Vinicius, après un but pour le Real Madrid contre Eibar, le 3 avril 2021 au stade Alfredo Di Stefano
/ © 2021 AFP

Le Real Madrid a battu 2 à 0 samedi les Basques d’Eibar, avant-derniers du Championnat d’Espagne, pour le compte de la 29e journée, et revient provisoirement à trois points de l’Atlético Madrid qui jouera dimanche à Séville.

Deux buts de Marco Asensio (41e) et de l’insatiable Karim Benzema (73e) ont permis aux hommes de Zinédine Zidane d’enchaîner une 3e victoire consécutive en Liga après les succès contre Elche et le Celta Vigo, avant la trêve internationale.

En première période, Asensio et Benzema s’étaient chacun vu refuser un but pour une position de hors-jeu. Ils ont continué à mettre la pression et ont été récompensés, d’abord quand Asensio a été parfaitement lancé par Casemiro qui venait d’intercepter le ballon dans le rond central.

Le milieu du Real a alors éliminé Arbilla et sa frappe enroulée du pied gauche, à l’entrée de la surface, est passée à gauche du gardien Marko Dmitrovic (41e), pour son 4e but en Liga cette saison.

Une dizaine de minutes plus tard, une frappe similaire du même Asensio n’a pas trompé Dmitrovic (53e), dont la main gauche, bien ferme, a détourné le ballon.

Le break est venu de Benzema, après un double remplacement opéré par Zidane à l’heure de jeu (61e) sous une pluie battante: Asensio par Rodrygo et Luka Modric par Toni Kroos. Mais après une petite frayeur pour Thibaut Courtois, obligé de réussir un tacle glissé pour éviter un but contre son camp suite à une passe en retrait poussée par le vent (62e).

Un troisième but a ensuite été refusé au Real, sur une jolie frappe de Casemiro, à cause d’un hors-jeu d’Arribas. Deux minutes plus tard, Benzema, d’une tête smashée, a repris un centre de Vinicius Junior pour doubler la mise (73e).

C’est le 18e but de l’ex-Lyonnais en Liga cette saison et son 9e en 7 matches, toutes compétitions confondues, soit sa meilleure série depuis son arrivée à Madrid. Il consolide sa place dans le Top 5 des buteurs historiques du Real, avec Cristiano Ronaldo, Raul, Alfredo di Stefano et Carlos Santillana.

Le Real devra attendre lundi soir pour savoir si le FC Barcelone, opposé à Valladolid, lui reprend la 2e place de la Liga. Mais une chose est sûre, les Madrilènes sont bien relancés dans la quête d’un nouveau titre de champions d’Espagne.